Inscription à nos actions et commande de matériel

Pour commander du matériel, s’inscrire à une action ou réserver une animation, tout se passe en ligne !

Pour accéder directement au formulaire de commande

Formulaire de commande

Pour découvrir en bref nos propositions d’actions de janvier à juin 2019 pour les jeunes et les écoles

Télécharger notre kit d’action jeunesse 2019

Pour découvrir en un clin d’oeil les outils, activités et actions de notre programme jeunesse

Télécharger notre flyer Le programme jeunesse en bref

Plateforme en ligne de ressources pédagogiques sur les droits humains

À l’occasion du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, notre programme jeunesse a lancé debut septembre 2018, une plateforme en ligne de ressources pédagogiques contenant une multitude de fiches d’activités pédagogiques sur les droits humains.

Chaque fiche est répertoriée selon différents critères (thématiques, articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme concernés, durée, niveau scolaire et complexité). D’autres fiches et documents sont également accessibles sur cette plateforme, afin d’aider les enseignants à approfondir certaines thématiques, certaines notions-clés ou à prolonger certaines discussions ou activités en visionnant un film, en utilisant des quiz ou en ayant recours à des témoignages.
Des nouvelles fiches seront ajoutées régulièrement dans la plateforme tout au long de l’année alors n’hésitez pas à aller y jeter un oeil fréquemment.

Marathon d’écriture de lettres « Écrire pour les droits »

« Écrire pour les droits », c’est une grande action lancée par des groupes d’activistes d’Amnesty du monde entier qui se mobilisent tous les ans pour faire écrire des lettres à un maximum de personnes et notamment des jeunes.
Quand ? De janvier à juin 2019
Objectif ? Écrire un maximum de lettres pour des individus en danger
Mais concrètement ? 9 cas d’individus en danger sont proposés dans le cadre de cette action : cette année ce sont principalement des femmes de différents pays victimes de graves violations des droits humains.
Pour chaque cas, deux lettres peuvent être écrites : une à la personne disposant de l’autorité nécessaire pour faire bouger les choses, et une autre à la personne en danger pour la soutenir.
Amnesty met à la disposition des élèves et des enseignants du matériel pour réaliser cette action (des fiches présentant la situation de chaque personne, des modèles de lettres, des affiches, un dossier pédagogique relatif à cette action, des vidéos, des kits pour créer des lanternes...).

Action contre la détention des enfants migrants en Belgique

À l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant, le 20 novembre, les membres de la campagne On n’enferme pas un enfant. Point. (dont Amnesty International fait partie) ont décidé de lancer une grande action pour dénoncer la détention des enfants migrants en Belgique.

Depuis août 2018, la Belgique enferme à nouveau des enfants migrants dans des centres de détention pour familles. C’est un retour en arrière alors qu’elle avait montré l’exemple ces dix dernières années en développant différentes alternatives à la détention. La détention d’enfants pour des raisons liées à la migration est intolérable. Ces enfants ne sont pas des criminels. Ils fuient avec leur famille la guerre, la violence, la pauvreté. Que l’enfant soit seul ou accompagné, qu’il soit migrant, demandeur d’asile ou réfugié, que ce soit pour une courte durée ou dans des bâtiments tout neufs : On n’enferme pas un enfant. Point.

Vous souhaitez agir dans votre école contre cette situation ? Nous mettons à votre disposition du matériel d’action (affiche, pétition, autocollants).

Semaine de mobilisation et d’actions « Pas d’accord, j’assume ! »

Chaque année, Amnesty propose aux écoles de participer à une semaine de mobilisation et d’actions « Pas d’accord, j’assume ! » (PADAJA) en faveur des droits humains autour d’octobre ou novembre.

Quand ? Cette année, la semaine « Pas d’accord, j’assume » était fixée du 22 au 26 octobre 2018. Vous n’avez pas pu participer à cette action durant cette semaine mais vous souhaitez quand même réaliser cette action ? Pas de problème, il est toujours possible d’y participer en décalé quand cela vous arrange durant l’année scolaire si les cas des personnes en danger mis en avant n’ont pas évolué.

Parce qu’ensemble on fait plus de bruit et parce que des actions réalisées en même temps sont plus visibles que des actions isolées, nous proposons aux classes/écoles intéressées de participer à cette action lors de cette semaine comme elles le peuvent et le veulent, le temps d’une journée, d’une récré ou d’une heure...Tout est possible !

Le thème de cette année ? La Déclaration universelle des droits de l’homme et les défenseurs des droits humains. Cette année, 4 cas de femmes défenseures des droits humains en danger en Ukraine, au Honduras, en Égypte et en Iran sont mis en avant dans le cadre de cette action.

L’objectif ? Mobiliser un maximum d’élèves et d’enseignants dans les écoles et agir ensemble pour la défense des droits humains.

Comment ? Tous les types d’actions sont envisageables à partir du moment où l’école est d’accord : un jeu sur les droits humains, une action choc, une fresque, un stand pour faire signer des cartes et pétitions, des saynètes etc. C’est vous qui voyez.

Pour organiser une ou plusieurs actions sur cette thématique au cours de cette semaine, nous mettons à votre disposition une fiche-action PADAJA et du matériel (affiches, bracelets, badges, tattoos, etc.).

Campagne #WallonieImmorale - Des dessins pour Willy Borsus...

Envie de participer à notre campagne #WallonieImmorale dans votre école ? C’est possible !

Cette campagne vise à demander à Willy Borsus, Ministre-président de la Région wallonne, de suspendre les ventes d’armes de la Région à l’Arabie saoudite qui est impliquée dans une guerre sanglante au Yémen.

Comment y participer ? En envoyant des messages et des dessins à Willy Borsus pour lui demander d’arrêter ces ventes d’armes. Pour cette action, nous avions créé des cartes à compléter mais nous avons à présent épuisé notre stock. Si cette action vous intéresse, envoyez-nous vos messages ou dessins sur papier libre ou sur des cartes de votre choix, nous les collecterons jusqu’en avril 2019 et les remettrons ensuite à la Région wallonne.

Campagne de fin d’année

Cette campagne est un moment-clé de l’année et nous vous proposons d’y participer dans votre école pour nous aider dans notre collecte de fonds en vue de mener nos campagnes, actions et enquêtes pour le respect des droits humains. Cette campagne annuelle de collecte de fonds garantit notre indépendance financière, nous y tenons !

Quoi ? Cette année, nous vous proposons de vendre des stylos-bille Amnesty dans votre école.

Quand ? Notre campagne de fin d’année a eu lieu du 12 novembre au 10 décembre 2018. Il est cependant toujours possible de vendre des stylos-bille au cours du second semestre en 2019.

Exposition de photographies Droits dans les yeux

En septembre 2015, Amnesty International a lancé en Belgique un grand concours de photos sur les droits humains intitulé « Droits dans les yeux ».
Des centaines de jeunes, entre 10 et 23 ans, ont relevé le défi et plus de 400 photos ont été réalisées, soumises à quelques 6000 votants ! 5 prix ont été décernés à des jeunes photographes en herbe. L’exposition "Droits dans les yeux" intègre les photographies primées.
Cette exposition qui a circulé de février 2016 jusqu’à décembre 2017 dans de nombreux lieux (y compris des écoles) en Wallonie et à Bruxelles est à présent disponible en prêt seulement pour les écoles.
Elle comprend 50 photographies sur les droits humains prises par les plus grands photoreporters belges et les jeunes lauréats du notre concours. Un dossier pédagogique sur l’expo est disponible sur demande pour préparer des visites pour les jeunes.

Exposition photographique #JeSuisHumain

L’exposition #JeSuisHumain, c’est le travail d’un collectif belge de photographes qui s’est associé à Amnesty International pour documenter la faculté de résilience de ces hommes, femmes et enfants contraints de fuir les violences et les persécutions, et de partir chercher une protection, ailleurs. Ces personnes n’ont eu d’autres choix que celui de rebondir au sein d’une société le plus souvent hostile à leur accueil. Les photographes du collectif sont partis à leur rencontre « là-bas » dans les camps de réfugiés au Liban, en Jordanie, mais aussi « ici » en France et en Belgique.

Créer des ponts entre le public belge et ces hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, qui vivent « chez nous » et ne sont pas que des victimes, mais surtout des acteurs de leur propre vie...Tel est le principal objectif de cette exposition de photographies.

Cette exposition itinérante et gratuite est disponible à la réservation pour les écoles ainsi que pour des lieux publics. Vous pouvez dès maintenant la réserver pour l’accueillir dans votre école. Alors n’attendez pas une minute de plus, réservez-là dès aujourd’hui !

Vous pouvez aussi aller la visiter avec une classe ou un groupe de jeunes dans les lieux où elle circule. Il suffit juste de s’inscrire ! Un dossier pédagogique sur l’expo est disponible sur demande pour préparer la visite.

En savoir plus sur cette exposition

Cartes postales d’action pour Bayram Mammadov, Giyas Ibrahimov et Atena Daemi

Pour agir dans les écoles en faveur d’individus en danger de manière simple, efficace et rapide, nous mettons à votre disposition des "cartes-actions".

L’année dernière des cartes-actions étaient proposées aux écoles pour Tep Vanny, Shawkan et Su Changlan. Nous sommes très heureux aujourd’hui de vous annoncer que Tep Vanny et Su Changlan ont été libérées et que Shawkan devrait l’être très prochainement (même s’il s’agit d’une liberté conditionnelle et qu’il va devoir continuer à se présenter au commissariat tous les jours).

Actuellement, des cartes-actions spécifiquement destinées aux jeunes permettent d’agir en faveur des prisonniers d’opinion Bayram Mammadov, Giyas Ibrahimov et Atena Daemi.

Ces cartes postales comportent deux volets : une partie "soutien" et une partie « pétition ».

La partie « soutien » sera envoyée à ces individus en danger. Un mot de soutien, un dessin, une signature, leur permettra de savoir qu’ils ne sont pas seuls, et que de nombreuses personnes pensent à eux et agissent pour leur libération.

Les cartes de pétition seront rassemblées et envoyées à la personne qui a le pouvoir de changer les choses et les libérer.

Nos propositions d’actions en faveur des migrants et des réfugiés

Vous souhaitez agir en faveur des droits des migrants et des réfugiés dans votre école ou votre mouvement de jeunesse mais vous ne savez pas trop quoi faire concrètement ? Nous vous proposons différentes actions et du matériel pour agir sur cette thématique.

Retrouver toutes nos propositions d’actions en cours en lien avec la migration

Animation « Découvrons les droits humains avec Amnesty International »

Cette animation à destination des écoles et des organisations de jeunesse vise à faire découvrir les droits humains et Amnesty International aux jeunes entre 10 et 18 ans. Elle est gratuite.

Cette animation est composée de trois parties :

 Photo-langage qui facilite le débat pour découvrir la Déclaration universelle des droits de l’homme
 Présentation d’un témoignage d’un « individu en danger » défendu par Amnesty International et quiz sur différentes thématiques (peine de mort, censure à la liberté d’expression, torture) reliées au témoignage
 Présentation des moyens d’agir concrètement à nos côtés.

Animation « Déconstruisons les préjugés sur la migration avec Amnesty International »

Cette animation à destination des écoles et des organisations de jeunesse vise à déconstruire, avec des jeunes entre 10 et 18 ans, les préjugés sur la migration. Elle est gratuite.

Cette animation est cependant envisagée comme une animation complémentaire et subsidiaire à notre animation d’introduction aux droits humains et au travail d’Amnesty International.

Cette animation est composée de 4 parties :

 Introduction générale à la migration et à l’actualité des migrants et réfugiés
 Projection d’une ou plusieurs vidéo(s) de témoignage de migrants et réfugiés et sur la thématique de la migration suivie d’un débat
 Débat visant à déconstruire certains stéréotypes et préjugés sur la migration
 Présentation des moyens pour agir concrètement à nos côtés.

Les groupes-écoles Amnesty

Regroupant des jeunes du secondaire d’une même école, mais de classes différentes, un groupe-école Amnesty se compose d’élèves qui souhaitent agir en faveur du respect des droits humains et qui participent à des activités régulières en vue de se faire le relais d’Amnesty dans l’école.

Son objectif ? Informer et sensibiliser les élèves du groupe, mais aussi les autres élèves de l’école sur les droits humains, les violations de certains de ces droits et les faire agir pour défendre et soutenir certaines personnes dont les droits humains sont bafoués.

En pratique ? On demande au groupe de payer une cotisation annuelle par année scolaire de 25 euros et de s’engager à participer à au moins deux grandes actions proposées par notre programme jeunesse.
Un groupe-école Amnesty peut-être créé à tout moment de l’année scolaire en passant par notre formulaire d’inscription en ligne.

Pour toute autre commande de matériel pédagogique, de sensibilisation et d’action

Nous mettons à votre disposition tout au long de l’année du matériel gratuit pour sensibiliser, éduquer aux droits humains et passer à l’action (affiches/dazibaos, dossiers pédagogiques, passeports des droits humains, documents sur les groupes-écoles Amnesty, pétitions, drapeaux "La déclaration universelle des droits de l’homme simplifiée", carte du monde, badges, tattoos, bracelets, flyers etc...).

Rappel

Tout notre matériel pédagogique est gratuit.
Seuls les frais de port seront facturés si la quantité commandée nécessite l’envoi d’un colis.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris