Maïté Meeus lauréate du Prix Amnesty Jeunes 2022

Le 20 avril 2022, le Prix Amnesty Jeunes des droits humains a été remis à Maïté Meeus, créatrice du compte Instagram « Balance Ton Bar » qui recueille et publie anonymement les témoignages des victimes d’agressions sexuelles dans les bars de Bruxelles.
Attribué par de jeunes militant·e·s d’Amnesty à une personne ou à un groupe de personnes de 35 ans maximum, et vivant en Belgique, ce prix récompense la qualité d’une action en faveur des droits humains.

Quatrième édition du Prix Amnesty Jeunes des droits humains

Le Prix Amnesty Jeunes des droits humains est lui-même jeune, puisqu’il n’en est qu’à sa quatrième édition. Mais la valeur n’attendant point le nombre des années, il n’en récompense pas moins des personnalités fortes, engagées en faveur des droits humains.

Excepté la volonté de mettre en avant une ou des personnalité(s) inspirante(s), l’objectif de ce prix est également d’impliquer les jeunes dans les activités d’Amnesty International et de leur faire prendre conscience de leur impact potentiel sur des décisions prises par l’organisation.

Dès septembre 2021, les élèves des groupes-écoles Amnesty ont ainsi été sollicité·e·s pour proposer des candidat·e·s pour ce prix, et les membres de ces groupes ont ensuite voté pour les personnes de leur choix parmi sept finalistes présélectionné·e·s par le comité de sélection d’Amnesty.

Cette année, aux côtés de Maïté Meeus, les finalistes nominé·e·s pour ce prix étaient : Imran Ourakhiel, jeune réfugié afghan qui, lors des inondations d’août dernier, a apporté son aide aux habitant·e·s de sa commune ; le groupe étudiant « Law students with refugees  » de l’Université Libre de Bruxelles, qui aide les personnes réfugiées et en demande d’asile en Belgique, notamment en leur offrant une aide juridique par des permanences à l’Office des étrangers ; Colas Van Moorsel, étudiant activiste et militant pour la justice climatique avec Youth For Climate ; le groupe d’étudiantes qui a créé « Sans Blanc de Rien », une série de podcast belge qui lutte pour l’égalité des chances et contre le racisme, les préjugés et les stéréotypes ; et les étudiantes qui gèrent le site « Thé OK  », qui sensibilise au consentement et aux risques d’agression sexuelle.

Maïté Meeus, nouvelle lauréate du Prix Amnesty Jeunes des droits humains

C’est finalement Maïté Meeus, qui a été choisie cette année par les jeunes activistes d’Amnesty. Son prix lui a été remis le 20 avril 2022 lors de la Journée Oxfamnesty.

Avec #BalanceTonBar, Maïté a voulu libérer la parole des victimes d’agressions sexuelles et leur montrer qu’elles n’étaient pas seules. L’impact a été immense et a contribué à attirer l’attention sur ce fléau qui n’en finit pas de s’abattre sur notre société.

En la désignant comme lauréate du Prix Amnesty Jeunes des droits humains, les militant·e·s des groupes- écoles Amnesty ont voulu récompenser son combat dont il·elle·s reconnaissent l’importance capitale et qui les concernent puisque les jeunes comptent parmi les catégories de population les plus touchées par les violences sexuelles.

C’est sous un tonnerre d’applaudissements que Maïté Meeus a reçu son prix devant plus de 200 jeunes activistes participant à la Journée Oxfamnesty.

« Je suis profondément touchée qu’Amnesty m’octroie ce prix. J’ai une pensée pour toutes les personnes qui se sont mobilisées, ont milité et manifesté dans le cadre du mouvement Balance ton bar. Merci à toute la jeunesse engagée. Ensemble, nous continuerons à co-créer une société de changement, plus juste et respectueuse de tout un chacun  », a notamment déclaré Maïté Meeus.

Si tu veux en savoir plus sur son combat et le mouvement « Balance ton bar », jette un oeil à son interview.

Pour accéder à l’interview de Maïté Meeus

Toutes les infos
Toutes les actions

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit