Les premières cartes "opération courage" sont arrivées !

Cette année, la journée "Pas d’accord, j’assume !" du 19 octobre 2012 a été couronnée d’un franc succès. En effet, pas moins de 15 000 jeunes se sont mobilisés, au sein de leurs écoles, en faveur des droits humains.

Comme vous le savez, la thématique de cette année concerne les enfants-soldats. Une des actions principales proposée à nos élèves de Bruxelles et de Wallonie est la carte "opération courage". Il faut savoir que même si le recrutement d’enfants de moins de 15 ans est considéré comme un crime de guerre, les coupables restent, malheureusement, souvent impunis. C’est ce qu’on appelle "l’impunité". C’est le cas en République démocratique du Congo, plus précisément à l’Est du pays - dans la région du Kivu. De par les conflits qui y persistent, on a remarqué une recrudescence d’emploi d’enfants en tant qu’enfants-soldats. Pour Amnesty International, cette situation est intolérable ! Mais plus de 15 000 jeunes et de nombreux professeurs ont également trouvé cette situation inadmissible. Le but de cette carte était donc d’agir contre l’impunité en décorant la partie vierge qui était proposée. Ainsi, c’est avec un énorme plaisir que nous recevons les premières cartes décorées, qui seront ensuite déposées à l’Ambassade du Congo à Bruxelles ce 12 novembre (événement à ne pas manquer !) lors de la tournée régionale. Voici un petit échantillon !

PNG

On peut voir que nos jeunes ont fait preuve de créativité !

Si vous voulez en voir plus encore, pas de soucis ! Il vous suffit de cliquer sur le portofolio pour pouvoir admirer les dessins et messages de nos jeunes ambassadeurs Amnesty en herbe !

Vous pouvez aussi prendre connaissance de toutes les actions qui ont été réalisées dans les écoles ! Cela va de la signature de pétitions en masse à un flashmob ! C’est ici que ça se passe ! Mais ce n’est pas tout ! Notre mobilisation ne s’est pas arrêtée à cette grande journée du 19 octobre, mais elle continue lors de la campagne Bougies 2012, campagne phare d’Amnesty, et également dans la tournée régionale qui débutera aux alentours du 12 novembre. Comme dit ci-dessus, les cartes "opération courage" vont être déposées à l’Ambassade de la RDC mais un maximum de jeunes vont aussi rendre visite aux maisons de presse des grandes villes afin de faire passer notre message de lutte contre l’utilisation des enfants-soldats. A suivre !

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris