UN PEU D’HISTOIRE

Le phénomène des enfants soldats n’est pas nouveau : certaines cités de la Grèce Antique socialisaient les enfants au sein d’institutions militaires ; au Moyen Age, au cours des croisades, des enfants participaient aux combats ; pendant la seconde guerre mondiale, des enfants étaient utilisés pour palier le manque de soldats.

Néanmoins, jusqu’à tout récemment, le rôle réel des enfants dans des combats était généralement limité par le poids et la complexité du maniement des armes.

Les enfants soldats étaient donc affectés à des tâches moins physiques, telles les services de courrier ou de cuisine, la surveillance de route, l’espionnage, la musique militaire… Et ce phénomène ne touchait (en très grande majorité) que les garçons.

Un changement se produit à la fin du XXe siècle, dû à l’évolution technologique et la nature particulière des conflits. Les armes automatiques modernes, telles l’AK47 ou le M-16, dont le maniement est extrêmement aisé, ne requièrent pas la force d’un adulte.

Ils sont facilement utilisables par des enfants, fille et garçon. De même, le faible prix de ces armes les rend plus accessibles. Ainsi, il est très important de préciser que la problématique des enfants soldats est liée en grande partie à celle de la prolifération des armes légères.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris