GUERRIERS À 7 ANS

300 000 enfants soldats sont recencés dans le monde. En 1988, leur nombre était estimé à 200 000, 10 % de ces enfants combattant se trouveraient en RDC. 30 000 à 35 000 enfants congolais, des jeunes enfants aux jeunes adultes de dix-sept ans, ont directement participé au conflit. Certains groupes armés utilisaient plus de 40% d’enfants soldats dans leurs troupes. En 2008, selon le Child Soldiers Global report, il restait environ 7 000 enfants soldats dans les rangs des forces gouvernementales et des groupes armés, y compris des groupes armés étrangers.

Les ethnies toutefois, aussi bien que l’armée, utilisent dans leur guerre les enfants. Les circonstances d’enrôlement sont affreuses, et celles de conditionnement peut-être pires encore. La plupart du temps, ils sont enrôlés de force à la sortie de l’école, de l’église, du bus, dans les stades, dans les rues… Certains n’ont que 7 ans ! Parfois, des enfants s’engagent volontairement. Pour pouvoir manger, protéger la famille des exactions militaires ou dans l’espoir de gagner un peu d’argent, mais ils ne gagnent rien ou presque.

Les recruteurs de l’armée sont particulièrement actifs dans les gares et des arrêts de bus, menaçant les enfants d’emprisonnement s’ils refusent de s’enrôler. On ne leur donne pas la possibilité de contacter leurs familles, ils sont envoyés dans des camps où on les entraîne au maniement des armes et où ils sont régulièrement battus et brutalement punis s’ils tentent de s’évader.

Le plus souvent, les enfants soldats reçoivent une formation très limitée avant d’être envoyés au front, dans une guerre d’adultes.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris
2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit