TÉMOIGNAGES

AFRIQUE

République Démocratique du Congo

« Lorsqu’ils sont venus dans mon village, ils ont demandé à mon grand frère s’il était prêt à rejoindre la milice. Il avait tout juste 17 ans et il a dit non ; ils lui ont tiré une balle dans la tête. Ensuite ils m’ont demandé si je voulais m’engager, alors qu’est-ce que je pouvais faire - je ne voulais pas mourir. » Un ancien enfant soldat enlevé à l’âge de 13 ans.

Soudan

« J’ai rejoint l’APLS lorsque j’avais 13 ans. Je suis originaire de Bahr Al Ghazal. Ils m’ont démobilisé en 2001 et m’ont emmené à Rumbeck, mais on ne m’a pas fourni de documents prouvant ma démobilisation. Maintenant, je suis coincé ici, parce que ma famille a été tuée lors d’une attaque des forces gouvernementales et parce que l’APLS pourrait me recruter de nouveau. Parfois, je me demande pourquoi je ne rejoins pas à nouveau l’APLS, la moitié de mes amis l’ont fait et ils ont l’air de s’en sortir mieux que moi. » Jeune garçon interviewé par la Coalition, Sud du Soudan, février 2004.

Zimbabwe

« Il n’y avait personne pour surveiller les dortoirs, et toutes les nuits nous étions violées. Les hommes et les jeunes gens venaient dans notre dortoir dans le noir, et ils nous violaient - vous aviez tout simplement un homme sur vous, et vous ne pouviez même pas voir qui c’était. Si nous pleurions après, nous étions battues avec des tuyaux d’arrosage. Nous avions tellement peur que nous ne dénoncions pas les viols. La plus jeune des filles de notre groupe avait 11 ans et a été violée à plusieurs reprises dans le camp. » Jeune fille de 19 ans décrivant ce qu’elle a subi alors qu’elle se trouvait au sein du Programme d’entraînement du Service national de la jeunesse.

ASIE

Myanmar

« ...les autres recrues, si on les attrapait alors qu’elles cherchaient à s’enfuir, on leur frappait les mains et les pieds avec un bâton de bambou, ensuite elles étaient enchaînées et battues et frappées de nouveau et ensuite on les enfermaient. » Jeune garçon enlevé à l’âge de 13 ans par les forces gouvernementales, interviewé en 2003.

Sri Lanka

« Je me suis enfuie (pour rejoindre un groupe armé) pour échapper à un mariage dont je ne voulais pas. » Jeune fille soldat au Sri Lanka.

EUROPE

République tchétchène de la Fédération de Russie

« La Russie nous a transformés en bétail. C’est ce qui pousse nos jeunes dans les bras du premier venu qui leur dit ’Viens avec nous’. » Mère en Tchétchénie.

AMERIQUE LATINE

Colombie

« Ils vous donnent une arme à feu, et vous devez abattre votre meilleur ami. Ils font ça pour voir s’ils peuvent vous faire confiance. Si vous ne le tuez pas, votre ami reçoit l’ordre de vous tuer. J’ai dû le faire, parce que sinon j’aurais été tué. C’est pour ça que je suis parti. Je ne pouvais plus supporter tout ça. » Garçon de 17 ans, recruté par un groupe paramilitaire à l’âge de 7 ans, alors qu’il était enfant des rues.

MOYEN-ORIENT

Irak

« J’ai rejoint l’armée du Mahdi pour combattre les Américains. La nuit dernière, j’ai lancé une grenade autopropulsée contre un tank. » Un garçon de 12 ans à Nadjaf, 2004.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris