TORTURE. PLUS SYMPA AUX PHILIPPINES ? La roue de la torture

En 2014, le monde apprenait avec horreur l’existence d’une « roue de la torture » utilisée par la police de Laguna, aux Philippines, pour décider des sévices à infliger aux détenus. Les officiers faisaient tourner la roulette qui leur indiquait quel type de torturer utiliser.

L’indication 30 secondes chauve-souris, par exemple, signifiait que le détenu était suspendu la tête en bas pendant 30 secondes. Si la bille tombait sur 20 secondes, le prisonnier était roué de coups de poing pendant 20 secondes.

Cette pratique te parait invraisemblable ? Cependant, malgré les gros titres dans les journaux du monde entier, à ce jour personne n’a été tenu de rendre des comptes pour ces faits, personne n’a été arrêté ni jugé.
Cela en dit long sur l’attitude désinvolte de la police face à la torture.

Pour marquer cet anniversaire, Amnesty International a produit une courte vidéo satirique Torture : More fun in the Philippines, inspirée d’un jeu télévisé populaire.

Un participant lance la « roue de la torture » pour essayer d’obtenir un avocat mais il « gagne » à la place le droit d’être roué de coups de poing pendant 30 secondes.
Le titre de la vidéo est ironique : « It’s more fun in the Philippines » (« C’est plus sympa aux Philippines ») est le slogan touristique du pays.

« Le fait que des policiers aient torturé des détenus pour s’amuser est parfaitement abject. Mais le pire, c’est qu’ils n’ont pas été inquiétés. La culture de l’impunité qui entoure la torture aux Philippines doit cesser », a déclaré Hazel Galang, spécialiste des Philippines au sein d’Amnesty International.

« La torture n’a rien d’amusant, même si aux Philippines des policiers ont essayé d’en faire un jeu. Nous espérons que notre court-métrage fera à la fois réfléchir les gens sur les comportements face à la torture et les poussera à passer à l’action pour mettre un terme à cette pratique odieuse. »

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris