Etats-Unis : Abdullah Webster (peine imposée suite à refus d’aller en Irak)


Objecteur de conscience libéré : Abdullah Webster

"Je voudrais tous vous remercier pour votre support. Je recevais vos cartes à la fin de la journée. Vos cartes faisaient de ma journée, une excellente journée. Pour moi, la fin de la journée signifiait un jour de moins à mon emprisonnement et un jour de plus pour retrouver ma famille. Donc merci encore à tout le monde pour avoir fait de ma journée, une excellente journée."

Abdullah Webster vient d’être libéré trois mois avant la fin de la peine qui lui avait été imposée suite à son refus d’aller faire la guerre en Irak. Il a retrouvé sa famille : sa femme et sa fille, âgée de deux ans.

Abdullah Webster est citoyen américain, il s’est enrôlé dans l’armée en 1985. Il s’est converti à l’islam en 1994. Pensant que sa religion l’interdirait de participer à toute forme de guerre et d’agression, il a demandé à être traité comme un objecteur de conscience lorsqu’il a reçu l’ordre de partir en Irak en 2003. Mais à la place, il est devenu prisonnier d’opinion.

Amnesty International considère comme objecteur de conscience toute personne qui, pour des raisons de conscience ou par conviction profonde, refuse d’accomplir un service militaire ou de participer de quelque autre manière, directe ou indirecte, à une guerre ou un conflit armé.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris