EGYPTE : Exige la fin des violences sexuelles

Lors des révolutions arabes en Egypte, les femmes sont descendues dans les rues pour réclamer le retour à la démocratie et une société plus juste, libérée des discriminations envers les femmes. Avec la chute d’Hosni Moubarak et l’élection du nouveau président, Mohamed Morsi, les promesses de mettre fin aux discriminations envers les femmes et de faire stopper les violences sexuelles avaient été faites. La perspective pour les femmes de prendre part à la vie citoyenne prenait forme.

Malgré ces promesses, les femmes égyptiennes continuent à subir des discriminations dans la loi : elles ne possèdent, par exemple, pas les mêmes droits en matière de mariage ou de divorce et n’ont pas pu accéder aux postes ministériels promis. En addition, les violences sexuelles n’ont pas cessées !

Agis maintenant !

On pensait que les événements terribles de la place Tahrir de 2011 avaient marqué un point culminant de ces violences. Pour rappel, des manifestantes ont subi des atteintes graves à leurs droits sexuels par l’armée qui a fait subir des tests de virginité à 17 femmes. Après la dénonciation de ces actes, la situation aurait dû revenir à la normal avec le respect des droits des femmes. Malheureusement, ce ne fut pas le cas.

En effet, les violences sexuelles continuent. Et deux après les faits de la place Tahrir, ce 25 janvier 2013, ce sont encore 19 cas avérés d’attaques violentes contre des femmes qui ont été dénoncés. Le gouvernement de Mohammed Morsi ne réagit que très faiblement pour prendre des mesures afin de condamner ces actes et mettre fin à ces violences. Au lieu de cela, ces femmes victimes de violences sont accusées elles-mêmes de s’habiller de manière indécente et de se rendre sur la place publique en présence d’hommes, alors qu’elles ne font que manifester pacifiquement pour leurs droits.

Ré-agis !

En cliquant ici, agis pour demander l’arrêt de la banalisation de ces faits de violences et exige au Président Morsi de condamner la violence sexuelle et la violence envers les femmes sous toutes ses formes : harcèlement sexuel, violences conjugales, mesures discriminatoires et autres. Demande aussi au Président Morsi de mener sans plus attendre des enquêtes impartiales et approfondies sur les auteurs de ces violences.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris