Ressources pour aller plus loin

Livres

Sur les rapports de genre

Dans la peau d’une fille, Aline Méchin, Éd. Casterman, 2002 Roman, dès 10 ans

L’horreur absolue ! Hier encore, Chris était un brillant élève un peu frondeur, meneur de bande, qui adorait embêter les filles. Ce matin, on l’appelle Anaïs, il a une chemise de nuit rose à fleurs et un ours en peluche. Une vraie histoire de dingue dont Chris ne sortira pas indemne ! Une vision malicieuse de la « guerre des sexes » ! (Extrait de jeunesse.casterman.com)

Le Mélange des sexes, Geneviève Fraisse, Gallimard Jeunesse, 2006 Essai philosophique, dès 11 ans.

Qu’est-ce que la mixité ? Ce mot désigne, à l’origine, l’instruction et l’éducation dispensées en commun aux filles et aux garçons. Ce petit livre revient sur ce mot, son histoire, son évolution au cours des années et surtout sur l’idée que chacun se fait sur la mixité : permet-elle l’égalité des sexes ?
Est-ce un progrès, une expérience, une valeur, un plaisir ? Cet ouvrage fait réfléchir, pose des questions, donne des pistes. (Extrait de Ce genre que tu te donnes, catalogue de livres jeunesse édité par la Fédération Wallonie Bruxelles)

Sur le mariage forcé

Moi Nojoud, 10 ans, divorcée, Nojoud Ali et Delphine Minoui, Éd. Michel Lafon, 2009

« Je m’appelle Nojoud et je suis yéménite. Mariée de force par mes parents à un homme trois fois plus âgé que moi... » Ce livre est l’histoire vraie d’une petite fille victime d’un mariage forcé qui a décidé toute seule de s’opposer à cette tradition. Passant de victime à héroïne, elle a dû soulever le poids de la tradition pour finalement obtenir le droit de divorcer à l’âge de dix ans.

Sur les mutilations génitales féminines

Diariatou face à la tradition, auteur, Éd. du GAMS, 2005

Cette bande dessinée raconte l’histoire de Diariatou qui part en vacances au Sénégal et est confrontée à la tradition de l’excision, pourtant interdite dans le pays. Elle est disponible gratuitement auprès du GAMS en français, néerlandais, anglais ou allemand. www.gams.be

Fleur du désert, du désert de Somalie à l’univers des top models, Waris Dirie et Catheleen Miller, Éd. J’ai lu, 2009

Waris Dirie est née dans une tribu nomade dans le désert somalien. Très jeune, elle s‘enfuit pour échapper à un mariage forcé avec un homme de 65 ans. Dans sa fuite, elle s’exilera en Angleterre où elle sera livrée à elle-même. Sa vie basculera lorsqu’un photographe la rencontre et la projettera dans le monde de la mode. Ce film relate la persistance de traditions néfastes pour les femmes qu’est l’excision et la lutte de ce mannequin contre ces pratiques.

Sur l’émancipation des femmes

De père en fille, Mitali Perkins, Éd Castor poche-Flammarion, 2008 Roman, dès 9 ans.

Naima vit au Bangladesh. Dans sa communauté, les filles sont vues comme n’étant d’aucune utilité, car elles ne peuvent ni travailler ni gagner de l’argent. Pourtant, Naima aimerait bien aider son père, chauffeur de taxi à bicyclette. Naima va contourner les interdits, et prouver à tous que les filles sont capables de grandes choses.

Madame Bâ, Erik Orsenna, Éd. Le livre de Poche, 2005 Roman, dès 16 ans

Madame Bâ est malienne. Elle est à la recherche de son petit-fils parti en France et doit remplir le questionnaire de l’immigration française. Mais les cases de ce questionnaire ne peuvent contenir toute sa vie. Au fil des pages, Erik Orsenna aborde les difficultés de vie des femmes africaines, leur lutte pour une vie meilleure, entre modernité et traditions.

• Sur la violence conjugale

Les artichauts, Momo Géraud, Didier Jean et Zad, 2012 Album dès 7 ans.

Le sujet de la violence conjugale est rarement ou difficilement abordé du point de vue des enfants. Ce livre explique les conséquences de ces violences sur une petite fille. Entre gravité et légèreté, ce livre termine sur une note optimiste.

• Sur les femmes migrantes

Transit 51, Lisa Vandamme, Éd. Lanoo, 2013

Ce livre de photographie de Lisa Vandamme illustre la vie de femmes du Petit Château, un centre d’accueil pour migrants à Bruxelles. Ces photos retracent leur quotidien, mais aussi leurs difficultés. Lisa Vandamme souhaite mettre l’humain et les questions sociales au centre de son œuvre. Ses photos n’ont pas pour objectif de choquer, mais de montrer certaines réalités de la vie des femmes migrantes.

Cinéma

Fleur du désert de Sherry Hormann, 2010.

Ce film raconte l’histoire de Warie Dirie (voir plus haut dans la section livres : Fleur du désert)

La source des femmes de Radu Milhaileanu, 2011.

Ce film raconte la lutte de femmes pour la répartition des tâches, notamment pour aller chercher l’eau, dans un village en Afrique du Nord. La lourdeur de ce travail pèse davantage sur les femmes que sur les hommes, ce qui a des répercussions sur leur santé. Certaines femmes subissent des fausses-couches à cause de la pénibilité de la corvée d’eau. Elles trouvent alors le moyen de renverser ces rapports grâce au seul pouvoir qu’elles ont : en faisant la grève du sexe ! Les rapports de genre sont largement abordés dans ce film mettant en exergue l’exercice difficile de concilier tradition et modernité.

Les femmes du bus 678 de Mohamed Diab, 2012

Les femmes du Caire ne peuvent plus prendre le bus en sécurité : des attouchements ont lieu dans ces bus bondés. Une femme va décider de ne pas se laisser faire et répondre à l’humiliation… par l’humiliation. D’autres femmes vont se joindre à elles, mais seront vite surveillées. Un combat de femmes qui décident de ne plus être des victimes passives et de dénoncer l’impunité dans une société largement dominée par les hommes.

Billy Elliot de Stephen Daldry, 2000

Dans la ville où habite Billy, onze ans, les hommes sont mineurs de père en fils. Pour que son fils échappe à ce futur, le père de Billy l’inscrit à la boxe pour devenir un grand champion. Mais Billy n’aime pas se battre, et veut à tout prix faire de la danse comme les filles qui s’entraînent au fond du gymnase. Commence alors une dure confrontation avec son père, qui ne voit pas la danse d’un très bon œil.

4 mois 3 semaines, 2 jours de Christian Mungiu, 2007.

Une étudiante tente de se faire avorter avec l’aide d’une amie, dans la Roumanie des années 1980. L’avortement étant considéré comme un crime dans ce pays, les deux femmes vont traverser de nombreuses difficultés. Ce film assez dur, réservé aux élèves les plus âgés, illustre bien les enjeux des femmes dans ces situations.

Osama de Sedigh Barmak, 2003.

Une petite fille afghane doit se faire passer pour un garçon afin de travailler et ainsi aider sa mère. Elle se retrouvera emmenée dans une école coranique et profitera de l’enseignement réservé aux hommes. Mais combien de temps réussira-t-elle à se faire passer pour un garçon ? Ce film retrace les difficultés de vie des femmes afghanes exclues de la vie publique sous le régime des talibans.

La domination masculine de Patrick Jean, 2009

Ce documentaire partage des réflexions et sert de support à une approche éducative sur les rapports de genre sur l’image et la place de la femme au XXIe siècle. Différents thèmes sont abordés dans ce documentaire, tels que les stéréotypes de genre et la reproduction des actes de violence envers les femmes, nourris d’entretiens d’activistes et chercheurs dans les droits des femmes et des hommes. Il existe également un dossier pédagogique en support à cette vidéo.

Fred et Marie de TheDech & Lenitch, une initiative de la Fédération Wallonie Bruxelles, de la Wallonie et de la Cocof

« Pour un couple sur huit, ceci n’est pas une fiction ! » Voilà un des slogans de ces vidéos de campagne de sensibilisation à la violence conjugale, menée par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Wallonie et la Commission communautaire française. La violence conjugale n’est pas seulement physique, mais aussi psychologique et morale. Ces mini-séquences traitent des mécanismes de cette violence et de l’importance de la dénoncer. Ces vidéos sont disponibles sur internet.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris