La caravane de la dignité en Sierra Léone

En sierra Léone, une femme sur huit risque de mourir d’une complication liée à la grossesse. Le 22 septembre 2009, une « caravane de la dignité » est partie de la capitale Freetown (En Sierra Léone) pour une tournée de plusieurs semaines

À Freetown, en Sierra Leone, une femme affiche son soutien à la campagne d'Amnesty International. La caravane de la campagne d’Amnesty International – un énorme camion jaune équipé d’une scène – a effectué une tournée dans le pays avec des militants, des musiciens et une troupe de comédiens en allant à la rencontre des communautés locales, notamment en zone rurale, en vue d’un dialogue sur les problèmes liés à la forte mortalité maternelle dans ce pays. Les musiciens qui voyageaient avec ont d’ailleurs composé chanson sur ce thème.

Les femmes enceintes souffrent

(Paroles traduites de l’anglais )

Lancement de la campagne à Freetown, septembre 2009

Peuples de la terre, nos femmes enceintes souffrent. Peuples de la terre, nos femmes enceintes meurent. Ah maman, nos femmes enceintes souffrent. Ah papa, nos femmes enceintes meurent. Afrique, aujourd’hui beaucoup de femmes meurent en donnant la vie. Sierra Leone, aujourd’hui beaucoup de femmes meurent en donnant la vie. Ici il n’y a pas de remèdes, ici il n’y a pas d’hôpital parce qu’il n’y a pas d’argent, on ne s’occupe pas de nos femmes enceintes. Le médecin ne vous soigne pas si vous n’avez pas d’argent.

Il faut tenir bon pour nos enfants et l’avenir de notre pays.

Et celles qui vivent au village, et celles qui n’ont pas d’argent,
si elles veulent donner la vie, dites, comment feront-elles ?
Gouvernement, les femmes ont besoin de soins pour construire une
meilleure nation. Qui résoudra ce problème dans notre vie ?
Amnesty a tenu bon, alors tendons-nous la main et créons un
meilleur projet pour nos femmes enceintes.

Peuples de cette terre…

Papa, mon frère, mon oncle, si ta femme est enceinte, emmène-la
à l’hôpital. Ne la soigne pas à la maison parce que, si elle meurt,
ce sera un grave problème. Le gouvernement doit aussi les aider.
Les ONG ne les oublient pas non plus. Arrêtons la corruption ; nos
mères meurent dans notre pays bien-aimé. Médecins, infirmières,
vous devez les aider, ne les délaissez pas à cause de la pauvreté.
Apportons notre aide parce que c’est la vie et, si on la rend belle,
cela vaut plus que de l’argent.

Dans notre douce Sierra Leone, des femmes meurent chaque jour.
Je le sens dans mon cœur pendant que des femmes meurent, chaque
jour. Pourquoi des femmes devraient mourir à chaque seconde en
salle d’accouchement ? Je dis que nous sommes fatigués. On ne
s’occupe pas bien des femmes. La pauvreté aussi c’est un gros
problème. Un accouchement contraint peut provoquer des
complications après la naissance : saignements, infection qui
affaiblit l’organisme, complications pour le nouveau-né. Femmes de
Sierra Leone, levons-nous et résolvons ce problème dans notre douce
Sierra Leone, dans notre douce Sierra Leone.

Peuples de cette terre…

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris