Ressources sur les droits sexuels et reproductifs

Découvre nos propositions de livres, de films, et de séries pour aller plus loin sur la thématique des droits sexuels et reproductifs.

Livres

Sur les rapports de genre

Dans la peau d’une fille, Aline Méchin, Éd. Casterman, 2002 Roman, dès 10 ans

L’horreur absolue ! Hier encore, Chris était un brillant élève un peu frondeur, meneur de bande, qui adorait embêter les filles. Ce matin, on l’appelle Anaïs, il a une chemise de nuit rose à fleurs et un ours en peluche. Une vraie histoire de dingue dont Chris ne sortira pas indemne ! Une vision malicieuse de la « guerre des sexes » ! (Extrait de jeunesse.casterman.com)

Le Mélange des sexes, Geneviève Fraisse, Éd. Gallimard Jeunesse, 2006 Essai philosophique, dès 11 ans

Qu’est-ce que la mixité ? Ce mot désigne, à l’origine, l’instruction et l’éducation dispensées en commun aux filles et aux garçons. Ce petit livre revient sur ce mot, son histoire, son évolution au cours des années et surtout sur l’idée que chacun se fait sur la mixité : permet-elle l’égalité des sexes ?
Est-ce un progrès, une expérience, une valeur, un plaisir ? Cet ouvrage fait réfléchir, pose des questions, donne des pistes. (Extrait de Ce genre que tu te donnes, catalogue de livres jeunesse édité par la Fédération Wallonie Bruxelles)

Je me défends du sexisme, Emmanuelle Piquet (auteure) et Lisa Mandel (illustratrice), Éd. Albin Michel, 2018, dès 11 ans

Ce livre propose d’outiller les filles avec des « flèches » de défense qui leur permettent de reprendre confiance en elles et d’envoyer le message aux agresseurs qu’il n’est pas dans leur intérêt de continuer leurs agissements. On y retrouve pêle-mêle des récits de bisous forcés dans la cour de récréation, de fille traitée de « salope » par une bande au collège ou encore d’adolescentes ridiculisées pour leur physique ou leurs tenues. Il vise à inspirer les filles et à sensibiliser les garçons au consentement et au respect.

Sur le mariage forcé

Moi Nojoud, 10 ans, divorcée, Nojoud Ali et Delphine Minoui, Éd. Michel Lafon, 2009, dès 14 ans

« Je m’appelle Nojoud et je suis yéménite. Mariée de force par mes parents à un homme trois fois plus âgé que moi... » Ce livre est l’histoire vraie d’une petite fille victime d’un mariage forcé qui a décidé toute seule de s’opposer à cette tradition. Passant de victime à héroïne, elle a dû soulever le poids de la tradition pour finalement obtenir le droit de divorcer à l’âge de dix ans.

La chanson de Tsira, Jean-Marie Robillard, Éd. Talents Hauts, 2011, dès 9 ans

Il y a bien longtemps… En plein désert, une jeune fille, presque une enfant, est tombée morte aux pieds de Barama après lui avoir tendu un bébé en murmurant « Tsira ». Tsira grandit. Une nuit de tempête de sable, l’histoire de sa mère lui est révélée en rêve. Marié de force à treize ans, Mira s’est enfuie dans le désert pour la protéger. Depuis ce rêve, Tsira chante la douleur des femmes. Le destin d’une femme mariée de force au temps des Mille et Une Nuits.

Sur les mutilations génitales féminines

Fleur du désert, du désert de Somalie à l’univers des top models, Waris Dirie et Catheleen Miller, Éd. J’ai lu, 2009, dès 13 ans

Waris Dirie est née dans une tribu nomade dans le désert somalien. Très jeune, elle s‘enfuit pour échapper à un mariage forcé avec un homme de 65 ans. Dans sa fuite, elle s’exilera en Angleterre où elle sera livrée à elle-même. Sa vie basculera lorsqu’un photographe la rencontre et la projettera dans le monde de la mode. Ce film relate la persistance de traditions néfastes pour les femmes qu’est l’excision et la lutte de ce mannequin contre ces pratiques.

Sur l’émancipation des femmes

Le deuxième sexe - Tomes 1 et 2, Simone de Beauvoir, Éd. Gallimard, 1949, dès 15 ans

« Nous commencerons par discuter les points de vue pris sur la femme par la biologie, la psychanalyse, le matérialisme historique. Nous essaierons de montrer ensuite positivement comment la « réalité féminine » s’est constituée, pourquoi la femme a été définie comme l’Autre et quelles en ont été les conséquences du point de vue des hommes. Alors, nous décrirons du point de vue des femmes le monde tel qu’il leur est proposé ; et nous pourrons comprendre à quelles difficultés elles se heurtent au moment où, essayant de s’évader de la sphère qui leur a été jusqu’à présent assignée, elles prétendent participer au « mitsein » humain  ». Simone de Beauvoir

La princesse finemouche, Babette Cole, Éd. Gallimard Jeunesse, 2012, dès 3 ans

La princesse Finemouche ne voulait pas se marier. Elle désirait continuer de vivre dans le château, avec la Reine-sa-Mère, ses petits chéris (monstres, crapauds, bestioles en tous genres) et toute sa liberté…
Elle va se donner du mal pour fuir ses prétendants et continuer à vivre comme elle l’entend.

• Sur la violence conjugale

Les artichauts, Momo Géraud, Didier Jean et Zad, 2012 Album dès 7 ans.

Le sujet de la violence conjugale est rarement ou difficilement abordé du point de vue des enfants. Ce livre explique les conséquences de ces violences sur une petite fille. Entre gravité et légèreté, ce livre termine sur une note optimiste.

• Sur les femmes migrantes

Transit 51, Lisa Vandamme, Éd. Lanoo, 2013

Ce livre de photographie de Lisa Vandamme illustre la vie de femmes du Petit Château, un centre d’accueil pour migrants à Bruxelles. Ces photos retracent leur quotidien, mais aussi leurs difficultés. Lisa Vandamme souhaite mettre l’humain et les questions sociales au centre de son œuvre. Ses photos n’ont pas pour objectif de choquer, mais de montrer certaines réalités de la vie des femmes migrantes.

• Sur le consentement

Le consentement, Vanessa Springora, Éd. Grasset, 2020, dès 15 ans

« Le Consentement  » est un récit autobiographique qui raconte la liaison longue d’une année entre G.M. et V.S. Des initiales qui cachent à peine Gabriel Matzneff, écrivain français qui connut une certaine heure de gloire dans le passé, et une jeune fille de 14 ans, l’auteure Vanessa Springora. Il s’agit d’un terrible récit de cette adolescente prise dans les mailles d’un prédateur. V. rencontre G. dans un dîner. Elle est venue avec sa mère ; lui n’aura d’yeux que pour elle. Elle est séduite par un homme de lettres, elle aime les livres.

Le petit livre pour dire non aux abus sexuels, Delphine Sauliere D’Izarny-Gargas et Rémi Chaurand (auteurs) et Bernadette Després (illustratrice), Éd. Bayard Jeunesse, 2015, dès 6 ans

Ce n’est pas facile de parler des violences sexuelles à un enfant. Et pourtant, il est essentiel d’aborder le sujet pour l’aider à se protéger en repérant les situations à risques pour mieux les éviter. Ce livre présente six histoires d’enfants qui ont été embêtés et harcelés par des plus grands ou des adultes. Ces histoires ressemblent à ce qui peut se passer dans la vie quotidienne. A chaque fois, l’enfant trouvera des conseils pour bien réagir face à quelqu’un de dangereux et des solutions pour apprendre à se défendre en toutes circonstances et à dire « NON » tout simplement.

• Sur la transition de genre

Barricades, Charlotte Bousquet (auteure) et Jaypee (dessinateur), Éd. Gulf Stream, 2018, dès 12 ans

« A table, j’ai préparé le terrain. J’ai agité mes bonnes notes et le couple gay de la classe, j’ai dit que c’était juste comme ça, pour voir, m’amuser. Ils ont hésité. Ils ont cédé. Parce qu’ils pensent exactement comme moi : je ne peux pas passer le reste de ma vie à me planquer.
Et puis, comme le dit ma psy, le plus dur est passé. J’ai eu mal. J’ai voulu mourir. Mais j’ai survécu. Je me suis montrée plus forte qu’eux. Et je les ai laissés derrière moi, même si je ne pourrai jamais oublier ce qu’ils ont fait.
Et voilà, les dés sont jetés. Le destin est en marche. Et moi, j’ai beau me la jouer décontractée, je flippe complètement à l’idée de cette soirée.
 »

• Sur la contraception/l’IVG

Libre comme un homme, Jonathan Eig et Morgane Saysana, Éd. Globe, 2017, dès 13 ans

Ce livre retrace l’histoire des quatre pionniers à l’origine de la pilule contraceptive, la plus grande découverte scientifique du XXème siècle, celle qui devait changer radicalement notre société. Quatre visionnaires qui réunissent leurs forces pour développer ce « médicament » qui stopperait l’ovulation.

Il fallait que je vous dise, Aude Mermilliod et Martin Winckler, Éd. Casterman, 2019, dès 13 ans

Si elle donne le choix, l’IVG ne reste pas moins un événement traumatisant dans la vie de femme. Et d’autant plus douloureux qu’on le garde pour soi, qu’on ne sait pas dire l’ambivalence des sentiments et des représentations qui l’accompagnent.
L’angoisse, la culpabilité, la solitude, la souffrance physique, l’impossibilité surtout de pouvoir partager son expérience.

Bandes dessinées

Un tout petit bout d’elles - Trilogie africaine - Tome 3, Zidrou et Raphaël Beuchot, Éd. Le Lombard, 2016, dès 15 ans

Yue Kiang travaille sur un site d’abattage d’arbres pour une entreprise chinoise. Malgré l’interdiction formelle de fréquenter les filles du coin, Yue s’est lié à une congolaise, Antoinette, ainsi qu’à sa fillette Marie-Léontine. Un soir, dans la couche de sa belle amie, Yue découvre la blessure intime d’Antoinette : une cicatrice terrible, comme une injure à sa féminité. Combien sont-elles comme elle, exilées de leur propre corps, victimes d’une tradition aussi monstrueuse que tenace ? Combien ? Elles sont 150 millions de par le monde. Mais qu’importe à Yue et Antoinette ces chiffres qui donnent le vertige. Seul leur importe Marie-Léontine. Que jamais la fillette ne soit, à son tour, victime de cette tradition abjecte !

Un autre regard - Tome 1, Emma Subiaco, Éd. Massot, 2017, dès 12 ans

Avec plus d’une dizaine d’histoires très variées autour du féminisme, de la politique ou de la sexualité, Emma casse les clichés sur bon nombre de sujets. Cette bande dessinée est aussi drôle que touchante et instructive. Un autre regard - Tome 2 est également disponible.

Culottées - Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent - Tome 1, Pénélope Bagieu, Éd. Gallimard BD, 2016, dès 6 ans

Guerrière, apache ou sirène hollywoodienne, gynécologue ou impératrice… La dessinatrice Pénélope Bagieu dresse le portrait de quinze femmes combattantes et hors normes qui ont bravé la pression sociale de leur époque et inventé leur destin. Il existe également un deuxième tome.

Cinéma

L’homme qui répare les femmes de Thierry Michel, 2016, dès 16 ans

Prix Sakharov 2014 et Prix Nobel de la Paix 2018, le docteur Mukwege est internationalement connu comme l’homme qui « répare » des milliers de femmes violées durant 20 ans de conflits à l’est de la République démocratique du Congo.
Le film suit son histoire et son combat, tant au Congo que lors de ses déplacements internationaux. En s’installant dans son quotidien et dans celui de quelques-unes de ses patientes à l’hôpital de Panzi, ce film révèle comment et combien cet homme fait bouger les choses et donne espoir à la société congolaise.

By the name of Tania de Bénédicte Liénard et Mary Jiménez, dès 15 ans

Basé sur des témoignages réels, ce film hybride raconte le destin de Tania, une adolescente contrainte à se prostituer dans la région des mines d’or du Pérou. Tania se remémore son enlèvement après s’être laissé piéger par de fausses promesses de richesse. Elle se souvient aussi de la perte progressive de son identité, qui a changé sa vie pour toujours. Tout en partageant son histoire avec un policier, l’adolescente égrène ses souvenirs.

Que ce soit la loi de Juan Solanos, 2020, dès 14 ans

En Argentine, où l’IVG est interdite, une femme meurt chaque semaine des suites d’un avortement clandestin. Pendant huit semaines, le projet a été discuté au Sénat ainsi que dans la rue où des dizaines de milliers de militants ont manifesté pour défendre ce droit fondamental. Les féministes argentines et leur extraordinaire mobilisation ont fait naître l’espoir d’une loi qui légalise l’avortement.

Les femmes du bus 678 de Mohamed Diab, 2012

Les femmes du Caire ne peuvent plus prendre le bus en sécurité : des attouchements ont lieu dans ces bus bondés. Une femme va décider de ne pas se laisser faire et répondre à l’humiliation… par l’humiliation. D’autres femmes vont se joindre à elles, mais seront vite surveillées. Un combat de femmes qui décident de ne plus être des victimes passives et de dénoncer l’impunité dans une société largement dominée par les hommes.

Billy Elliot de Stephen Daldry, 2000

Dans la ville où habite Billy, onze ans, les hommes sont mineurs de père en fils. Pour que son fils échappe à ce futur, le père de Billy l’inscrit à la boxe pour devenir un grand champion. Mais Billy n’aime pas se battre, et veut à tout prix faire de la danse comme les filles qui s’entraînent au fond du gymnase. Commence alors une dure confrontation avec son père, qui ne voit pas la danse d’un très bon œil.

4 mois 3 semaines, 2 jours de Christian Mungiu, 2007.

Une étudiante tente de se faire avorter avec l’aide d’une amie, dans la Roumanie des années 1980. L’avortement étant considéré comme un crime dans ce pays, les deux femmes vont traverser de nombreuses difficultés. Ce film assez dur, réservé aux élèves les plus âgés, illustre bien les enjeux des femmes dans ces situations.

La domination masculine de Patrick Jean, 2009

Ce documentaire partage des réflexions et sert de support à une approche éducative sur les rapports de genre sur l’image et la place de la femme au XXIe siècle. Différents thèmes sont abordés dans ce documentaire, tels que les stéréotypes de genre et la reproduction des actes de violence envers les femmes, nourris d’entretiens d’activistes et chercheurs dans les droits des femmes et des hommes. Il existe également un dossier pédagogique en support à cette vidéo.

Les chatouilles d’Andréa Bescond et Éric Métayer, 2018, dès 13 ans

Odette à huit ans, elle aime danser et dessiner. Pourquoi se méfierait-elle d’un ami de ses parents qui lui propose de « jouer aux chatouilles » ? Cet ami commence à abuser d’elle sexuellement, ce qui change le cours de sa vie. Comment devenir une grande danseuse et se reconstruire ? Adulte, Odette danse sa colère, libère sa parole et embrasse la vie !

Girl de Lukas Dhont, 2018, dès 12 ans

Lara, 15 ans, rêve de devenir danseuse étoile. Avec le soutien de son père, elle se lance à corps perdu dans cette quête d’absolu. Mais son corps ne se plie pas si facilement à la discipline que lui impose Lara, car celle-ci est née garçon.

Séries

The handmaid’s tale - La servante écarlate, de Bruce Miller, 2017, dès 17 ans

Dans une société dystopique et totalitaire au très bas taux de natalité, les femmes sont divisées en trois catégories : les Épouses, qui dominent la maison, les Marthas, qui l’entretiennent, et les Servantes, dont le rôle est la reproduction. La série suit le parcours de June, une femme devenue servante.
Cette série est tirée des livres de Margaret Atwood parus dès 1987.

Sex education, Laurie Nunn, 2019, dès 14 ans

Le jeune Otis Milburn, dont la mère est thérapeute / sexologue, refuse les questions ou conseils de celle-ci à propos de sa propre sexualité, alors qu’il est vierge et qu’il ne parvient pas à se masturber. Mais grâce au métier de sa mère, dont il semble avoir hérité du don de thérapeute, Otis connaît tout de la théorie. Maeve Wiley, une jeune rebelle qui vit sans parents et a des problèmes d’argent, propose à Otis de créer un « cabinet de sexologie  » au sein du lycée.

Toutes les infos
Toutes les actions

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris