À voir, à lire sur les droits de l’enfant

Pour en apprendre encore plus sur les droits de l’enfant et approfondir certaines thématiques, de nombreux livres, bandes dessinées, films ou encore capsules vidéos sont proposés dans cette rubrique !
Cette sélection de diverses ressources peut être utilisée en classe, avec un groupe de jeunes ou pour toi-même afin de prolonger les discussions et les réflexions liées aux droits de l’enfant.
Des liens utiles d’institutions, d’organisations intergouvernementales ou non gouvernementales travaillant dans le domaine des droits de l’enfant ont également été sélectionnés.

Bref aperçu de notre sélection de ressources pour prolonger les réflexions

À voir

Le film « Binti » de Frederike Migom

Binti, une fillette âgée de 12 ans d’origine congolaise, vit en Belgique avec son père. Bien qu’ils n’aient pas de papiers, elle souhaite vivre une vie normale et rêve de devenir célèbre grâce à son blog. Mais lorsque la police fait irruption chez elle et son père pour les expulser du pays, ils doivent fuir. Binti tombe par hasard sur Élias qui devient son ami. Elle orchestre alors un plan parfait : son papa doit se marier avec la maman d’Élias, afin de pouvoir rester en Belgique.

Ce film permet d’aborder la thématique de la migration et plus particulièrement l’article 22 de la Convention internationale des droits de l’enfant sur les enfants en situation de migration.

La capsule vidéo « Fine arts and human rights : droits de l’enfant » d’Amnesty International

Cette capsule vidéo fait partie d’un ensemble de vidéos créées par Amnesty International Belgique et les Musées royaux des Beaux-Arts (MRBAB) afin de constituer un parcours d’éducation aux droits humains au coeur des collections des Musées. Chaque vidéo présente un dialogue entre un expert dans le domaine de l’art et un autre en droits humains à propos d’une oeuvre des MRBAB. Ici, le dialogue s’articule autour d’un tableau d’Otto Dix : « Les deux enfants » et aborde la question des droits de l’enfant de manière générale.

À lire

Le livre « Moi Malala » de Malala Yousafzai

Elevée par des parents éclairés, Malala Yousafzai a toujours été encouragée à défendre ses opinions. Son père, en créant sa propre école, lui a montré la voie. Il a instillé en elle la soif d’apprendre, le désir de résister au traitement des femmes dans son pays. Dès 11 ans, Malala racontait sa vie de petite fille pakistanaise sous le joug des talibans dans un blog, protégée par le pseudonyme de Gul Makai. En 2012, alors que Malala rentre de l’école en bus, deux hommes armés lui tirent dessus. Son crime ? Avoir osé prétendre aux mêmes droits que les garçons, et avoir dénoncé les talibans qui incendient les écoles et interdisent aux jeunes filles le droit à l’éducation. Pendant dix jours, Malala reste entre la vie et la mort. Mais malgré l’exil, les menaces, les mois de rééducation, Malala est, plus que jamais, résolue à lutter pour ses convictions.

Ce livre retrace son histoire et son combat pour le droit à l’éducation, article 28, de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE).

La bande dessinée « Kadogo » d’Ingrid Chabbert et de Joël Alessandra

Pour ses 11 ans, Gabriel reçoit une kalachnikov en cadeau. Sans l’avoir voulu, il va devenir un enfant soldat. Ce livre, qui évoque l’enrôlement d’un enfant, illustre le combat qu’Amnesty International mène pour mettre un terme aux drames de l’embrigadement d’enfants soldats et faire valoir l’article 38 de la Convention internationale des droits de l’enfant et le Protocole facultatif concernant l’implication d’enfants dans les conflits armés.

Lien vers toute notre sélection

À voir, à lire

Toutes les infos
Toutes les actions

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris