Un défilé violet pour Ciham Ali

De jeunes activistes de plusieurs écoles belges ont imaginé une action originale pour interpeller les autorités américaines au sujet de Ciham Ali Ahmed.

Ciham, disparue depuis neuf ans

Ciham Ali Ahmed est née aux États-Unis et a grandi en Érythrée.

Elle avait 15 ans quand elle a été arrêtée de manière arbitraire et détenue dans un lieu secret alors qu’elle tentait de quitter l’Érythrée. C’était en décembre 2012. Personne ne l’a revue depuis.

Quelques semaines avant sa disparition, son père, Ali Abdu, qui était alors ministre des Affaires étrangères au sein du gouvernement érythréen, avait quitté son poste à la suite d’un désaccord avec le président et s’était exilé.

Neuf ans plus tard, sa famille est toujours sans nouvelles de Ciham. Ses proches ne savent pas où elle se trouve et si elle va bien.

Les activistes d’Amnesty International ne l’oublient pas

En mars 2022, alors que Ciham est toujours portée disparue, de jeunes activistes d’Amnesty International ont décidé d’organiser une action en face de l’ambassade des États-Unis à Bruxelles pour donner de la visibilité à sa situation et interpeller les autorités américaines qui ne sont jamais intervenues en sa faveur alors que c’est une citoyenne américaine.

Élèves dans différentes écoles néerlandophones ou francophones, certain·e·s ont 15 ans, comme Ciham au moment de son arrestation. D’autres sont plus jeunes ou plus âgé·e·s. Leur point commun ? Ils et elles se sont tous et toutes mobilisé·e·s pour Ciham dans leur école en écrivant des lettres pour elle à l’attention des autorités américaines.

Ciham rêvait de devenir styliste de mode et adorait le violet. Les élèves ont donc décidé d’organiser un défilé de mode, alternatif, tout en violet, pour appeler les autorités américaines à intervenir auprès des autorités érythréennes. À l’approche de son anniversaire, neuf minutes de silence ont été observées pour symboliser les neuf années qui se sont écoulées depuis la disparition de Ciham. Chaque minute, une bougie noire a été ajoutée sur un gâteau d’anniversaire.

Plus de 21 000 personnes mobilisées en Belgique pour Ciham

Plus de 21 000 personnes en Belgique ont écrit des lettres et signé une pétition pour dénoncer l’arrestation et la disparition forcée de Ciham qui sont illégales.

Toutes ces lettres et signatures ont été remis à l’ambassade des États-Unis à Bruxelles quelques jours après l’action réalisée par les jeunes en face de l’ambassade.

À présent, Amnesty International espère que ces voix seront entendues et que les autorités américaines vont intervenir en sa faveur auprès des autorités érythréennes.

Toutes les infos
Toutes les actions

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit