Un week-end pour les droits humains

Pour la première édition du projet « Un week-end pour les droits humains », Amnesty International Belgique francophone et Amnesty France se sont associées pour proposer à un groupe de jeunes belges et français de se retrouver pour un weekend afin d’approfondir leurs connaissances en matière de droits humains. Retour en images sur ces trois jours riches en rencontres et en expériences !

Le projet « Un week-end pour les droits humains »

Cette année, et pour la première fois, Amnesty International Belgique francophone et Amnesty France se sont associées pour organiser un weekend pour des jeunes belges et français sur le thème des droits humains.

Ce projet visait à réunir, le temps d’un week-end, un petit groupe de jeunes francophones, afin de renforcer, en participant à différentes rencontres et activités, leurs connaissances sur les droits humains ainsi que leurs compétences pour assurer la promotion et la défense de ces droits.

La première édition d’un week-end pour les droits humains s’est déroulée à Bruxelles, du 14 au 16 avril 2023, avec 12 participant·e·s, 5 Français·e·s et 7 Belges, âgé·e·s entre 15 et 19 ans. Ces jeunes provenaient tous et toutes des quatre coins de France et de Belgique francophone, chacun·e avec ses propres expériences en matière d’activisme pour les droits humains, ce qui a rendu ce weekend très enrichissant.

Le programme de ce week-end

VENDREDI 14 AVRIL

L’ensemble des participant·e·s s’est retrouvé le vendredi 14 avril vers midi à l’auberge de jeunesse pour déposer leurs affaires, s’installer mais surtout pour faire connaissance les un·e·s avec les autres et rencontrer leurs accompagnateur·trice·s. Une petite activité a été mise en place pour permettre de briser la glace entre les jeunes afin qu’ils puissent en apprendre un peu plus sur les autres participant·e·s (quel est leur parcours, quels sont leurs centres d’intérêt et leurs motivations ?).

Suite à ce temps d’échange, le groupe s’est dirigé vers le quartier européen pour une visite du Parlement européen. Ce fut l’occasion pour les jeunes d’en savoir un peu plus sur le fonctionnement de la politique européenne et des prises de décisions.

La suite de ce vendredi après-midi fût riche en rencontres ! Les jeunes ont dans un premier temps fait la connaissance de Caroline Hansen et Alison Abrahams, deux membres du Bureau européen d’Amnesty International. Elles sont venues parler de leur travail et des missions de ce bureau d’Amnesty au niveau européen.

Suite à cela Maïté Meeus, jeune activiste initiatrice du mouvement Balance ton bar et lauréate du prix Amnesty Jeunes pour les droits humains 2022, s’est jointe au groupe. Ce fût l’occasion pour elle de parler de ses engagements et d’échanger avec les jeunes sur des questions de violences sexuelles, de consentement, et de plein d’autres sujets de société !

La journée s’est terminée par la projection du documentaire « EACOP - Une réalité crue », réalisé par l’ONG 350.org. Ce documentaire montre en quoi le méga projet d’oléoduc chauffé de TotalEnergies passant en Ouganda et en Tanzanie menace gravement non seulement le climat et l’environnement, mais aussi les droits humains des personnes et communautés vivant aux alentours du projet. Cette projection a été suivie par un temps d’échange avec Lucie Morauw, jeune activiste pour la justice climatique et sociale.

SAMEDI 15 AVRIL

Pour la seconde journée, le samedi 15 avril, le groupe a passé la matinée avec deux membres de l’équipe du MRAX (Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie). Ce fût l’occasion pour les jeunes de découvrir le travail de ce mouvement, mais aussi d’échanger sur la question du profilage ethnique.

Sur le temps de midi, direction : une friterie près de la Grand Place de Bruxelles, l’endroit idéal pour goûter la cuisine belge et découvrir, pour les personnes qui ne le connaissait pas, le quartier historique de la ville de Bruxelles.

Durant l’après-midi, le groupe s’est rendu aux Musées royaux des beaux-arts pour une visite de ses collections, mais surtout de son parcours consacré aux droits humains « Fine Arts & Human Rights - Un dialogue unique entre Arts et Droits humains ». L’occasion pour les jeunes de discuter des droits humains représentés dans certaines oeuvres exposées.

Les membres du groupe ont ensuite visité une exposition du MedexMuseum, le musée éphémère de l’exil, géré par un collectif d’artistes en collaboration avec des exilé·e·s de tous horizons. Cette visite s’est clôturée par un petit atelier artistique. Puis ils ont rencontré, sur place, Adriana Costa Santos pour parler du travail de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés.

Pour terminer la journée, le groupe a pu assister au spectacle de cirque « Barrières » mis en scène par Wilmer Marquez dans le cadre du Festival Hors Pistes.

DIMANCHE 16 AVRIL

Durant la matinée de ce dernier jour, les jeunes ont rencontré six ambassadeur·rice·s d’expression citoyenne qui leurs ont organisé plusieurs petits ateliers pour s’exercer à prendre la parole, une compétence très importante pour faire entendre sa voix afin de défendre les droits humains !

Le groupe est ensuite retourné à l’auberge de jeunesse pour partager un dernier repas ensemble, en compagnie de Yves Makwambala, ancien prisonnier d’opinion soutenu par Amnesty International et ses militant·e·s. Ce fût l’occasion de présenter son parcours et d’échanger avec les jeunes sur ses différentes expériences.

Après cela est arrivé le moment de se dire au revoir et de repartir chacun·e de son côté, la tête pleine de souvenirs et riche de toutes ces nouvelles rencontres et expériences.

Un grand merci à l’ensemble des participant·e·s, pour leur motivation et leur engagement, qui ont rendu ce week-end très enrichissant !

On te donne rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition !

Et voici, pour finir, une vidéo réalisée par Océane, l’une des participantes, qui résume bien ce week-end.

Toutes les infos
Toutes les actions

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris
2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit