Oxfamnesty 2020 Business is business, but let’s make it (human) right(s) !

Cette année encore, Amnesty et Oxfam se sont réunis pour une journée d’échange et d’action destinée aux groupes-écoles d’Amnesty et Oxfam. Pour cette édition, la thématique était centrée sur la responsabilité sociale et environnementale des entreprises.
Environ 250 jeunes militants et enseignants ont pu participer à cette journée.
Retour en images sur cet événement riche en échanges et émotions !

Le programme de la journée en bref

Comme chaque année, le programme de cette journée était placé sous le signe de la tolérance, de l’ouverture d’esprit, de la rencontre et de la bonne humeur. Tout au long de cet événement, les jeunes militants d’Amnesty et d’Oxfam ont pu échanger, débattre et agir autour de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises !

Pourquoi cette thématique ? Parce que les activités des entreprises ou de leurs sous-traitants peuvent avoir des conséquences dramatiques sur l’environnement et les droits humains : pollution pétrolière, travail des enfants, déversements de déchets toxiques, fuite de gaz mortel, traitements inhumains des travailleurs... Tout le monde est concerné !

Au cours de la journée, des saynètes, des débats, des ateliers, des échanges entre groupes, des discussions, des jeux et surtout de l’action étaient proposés. Pour nous aider, nous avons fait appel à des artistes : des comédiens, des rappeurs et une dessinatrice, ainsi qu’à des organisations partenaires comme Greenpeace, Entraide et Fraternité et Achact.

Les différents ateliers ont permis aux participants d’en savoir plus sur les industries du textile, la filière du chocolat, l’extraction du cobalt et ses impacts ou encore sur la pollution liée au plastique et la résistance que l’on peut mener sur les réseaux sociaux dans ce domaine.

Retour sur les moments forts

Olivier et Elisa, deux animateurs bénévoles d’Amnesty, ont animé un atelier sur l’extraction du cobalt, minéral se trouvant dans les batteries de nos smartphones, en République démocratique du Congo et ont notamment mis en évidence les impacts de son extraction sur les droits humains et les droits de l’enfant.

Des jeux et défis ont également été organisés. Le but ? Réaliser un maximum de défis dans un temps donné. Écriture de slogans, memory, quiz étaient de la partie !

Une exposition d’Oxfam sur la responsabilité des entreprises était à découvrir.

Moment d’échange entre une jeune militante et nos organisations partenaires.

Frédéric Kusiak et Charlotte Chantrain, deux comédiens, ont présenté plusieurs saynètes sur la responsabilité sociale et environnementale des entreprises. Ils ont, à travers chacune de leurs interprétations, abordé des thématiques comme la pollution liée au plastique et la pression au travail.

Séances photo engagées et parfois déguisées !

Les membres du Comité inter-groupes-écoles d’Amnesty ont profité de la pause de midi pour partager leur expérience avec les élèves intéressés. Ce Comité a pour but d’échanger et donner son avis sur de nombreuses thématiques en lien avec le travail d’Amnesty International. Bravo à Sana, Kenza et Adil pour leur présentation ! Ils ont ensuite été interviewés par les médias présents sur place.

Remise du Prix Amnesty Jeunes des droits humains

Cette journée était également l’occasion d’annoncer le résultat du Prix Amnesty Jeunes des droits humains et de le remettre aux lauréats. Cette année, c’est Anne-Sarah et Laure d’IZI News sur Tarmac qui ont remporté ce prix sous un tonnerre d’applaudissements ! À travers de petites capsules vidéos, Anne-Sarah et Laure parcourent et expliquent de nombreuses thématiques liées de près ou de loin aux droits humains.

Pour en savoir plus sur le Prix Amnesty Jeunes et sur les lauréates

Des entreprises responsables, c’est pour quand ?

Pour conclure Oxfamnesty 2020, nous avons décidé de faire pression tous ensemble sur le gouvernement belge pour obtenir une loi contraignante afin que les entreprises rendent des comptes ! Ce n’est pas parce que les entreprises multinationales représentent la deuxième puissance économique au monde qu’elles doivent se croire tout permis. Elles doivent respecter les droits des personnes qui travaillent pour elles et protéger l’environnement dans lequel elles s’implantent. Et plus on est nombreux à le leur rappeler, plus on a de l’impact ! C’est pourquoi nous avons organisé une flash mob pour rappeler aux autorités belges que le temps presse !

https://youtu.be/kyjHGU5nzxY

Un grand merci à tous les participants à cette journée !

Retrouvez toutes les photos de la journée dans l’album photo Oxfamnesty 2020 de notre page Facebook Amnesty Jeunes

Toutes les infos
Toutes les actions

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris