Oxfamnesty 2019 - Migrations : des ponts, pas des murs

Retour en images sur Oxfamnesty 2019, une journée riche en échanges et émotions !

Cette année encore, Amnesty et Oxfam se sont réunis pour une journée d’échange et d’action destinée aux groupes-écoles d’Amnesty et d’Oxfam. Cette dernière s’est déroulée en collaboration avec la Croix-Rouge de Belgique et était consacrée à la thématique des migrations.

Sur les près de 400 élèves initialement inscrits, issus d’écoles secondaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles, environ 200 jeunes militants ont pu participer à cette journée, malgré la grève nationale ce jour-là !


Au stand Amnesty, les animateurs bénévoles et membres de l’équipe jeunesse accueillaient les jeunes et les enseignants pour leur donner du matériel et répondre à toutes leurs questions !


Vous avez été nombreux à signer des pétitions et à remplir des cartes-actions ! Merci !

Le programme de la journée était truffé de découvertes, chacune d’entre elles se déroulant dans la bonne humeur, la tolérance et l’ouverture d’esprit.

Quels étaient les objectifs ? Se rencontrer, échanger et agir autour d’une thématique spécifique liée aux missions et actions d’Amnesty International et d’Oxfam-Magasin du Monde. Cette année-ci, nous avons décidé de sensibiliser les jeunes à la thématique des migrations. Ce sujet nous a semblé pertinent vu le contexte actuel : les frontières continuent de se fermer une à une, de plus en plus de « murs » apparaissent, les routes migratoires deviennent de plus en plus dangereuses et les préjugés et amalgames sur la migration ne cessent de se multiplier. Il est donc important d’élever nos voix, tous ensemble, pour exprimer notre désaccord face aux politiques migratoires inhumaines, menées ici ou ailleurs, mais aussi pour témoigner notre soutien aux réfugiés, demandeurs d’asile et migrants.

Pour atteindre cet objectif, la journée a débuté avec deux parcours migratoires. Le premier, organisé par la Croix-Rouge de Belgique et animé par des animateurs de la Croix-Rouge et d’Amnesty, avait pour but de faire mieux connaitre les parcours migratoires aux élèves, ainsi que les difficultés vécues au cours de la demande d’asile. Le deuxième, pris en charge par Oxfam, développait davantage les raisons économiques, sociales, familiales pour lesquelles un individu quitte son village, sa région, son pays.
L’après-midi, trois organisations ont été invitées à se joindre à Amnesty et Oxfam pour proposer des ateliers : le CNCD-11.11.11, Caritas International et la Croix-Rouge. Les jeunes avaient le choix entre une série de 9 ateliers thématiques, ludiques ou créatifs (chant, débat, jeux...). Quelques souvenirs en images ci-dessous.


Parcours migratoire « Vis mon exil » créé par la Croix-Rouge de Belgique


Parcours migratoire « Vis mon exil » créé par la Croix-Rouge de Belgique


En plein débriefing lors du parcours migratoire « Vis mon exil »


Parcours migratoire créé par Oxfam


Atelier « Création d’une chanson engagée » d’Oxfam et Amnesty


Atelier créatif d’Oxfam « Réalisation d’une fresque collective sur base de la vidéo "Ouvre les yeux" »


Atelier d’Amnesty visant à aider les jeunes à déconstruire les préjugés sur la migration sur les réseaux sociaux


Pendant que des jeunes participaient aux ateliers, d’autres étaient à des tables d’échange

La compagnie de théâtre Ébullition a également participé à cette édition d’Oxfamnesty en proposant une activité de théâtre-forum afin d’apprendre aux jeunes à déconstruire des préjugés sur les migrants dans des situations de la vie quotidienne et à réagir dans ce type de situation. De nombreux jeunes sont ainsi montés sur scène pour improviser, avec aplomb, des répliques inspirées, face à des comédiens qui incarnaient des personnages ayant des préjugés sur les migrants.


Intervention d’une jeune militante sur scène dans le cadre du théâtre-forum

En fin d’après-midi, lors de la plénière, nous avons vécu différents moments forts. Tout d’abord, la remise du tout premier « Prix Amnesty Jeunes 2019 », remporté par Adriana Costa Santos, co-présidente la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés.


Discours engagé d’Adriana suite à la remise du prix

Nous avons ensuite enchaîné avec un quiz pour voir si l’essentiel des échanges de la journée avait bien été compris par tous !


Alors, qui l’emportera : les jaunes ou les verts ?


Performance des jeunes ayant participé à l’atelier « Création musicale engagée »

« UN, le droit de partir, de tout quitter
DEUX, le droit de s’enfuir, de se protéger
TROIS, le droit de vivre en sécurité
QUATRE, le droit de construire et d’espérer ! »

Nous avons terminé la journée en beauté avec une action photo contre la détention d’enfants migrants en Belgique !


« STOP DÉTENTION ENFANTS » !

Bien sûr, n’oublions pas le stand photo, qui a permis à chaque élève ou professeur de repartir avec de jolis souvenirs...

Retrouvez toutes les photos de la journée dans l’album photo Oxfamnesty 2019 de notre page facebook Amnesty jeune

Toutes les infos
Toutes les actions

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris