Lettre d’Hamid Babaei à des enfants de Belgique

Des enfants de Belgique ont écrit des messages de soutien et réalisé des dessins en signe de solidarité à Hamid Babaei que le groupe local d’Amnesty International d’Uccle a rassemblés et lui a envoyés.
Hamid Babaei leur a répondu, ému et touché.

Hamid Babaei un étudiant iranien en Belgique emprisonné en Iran pour avoir refusé d’espionner des étudiants iraniens en Belgique

Hamid Babaei est un étudiant iranien qui poursuivait une thèse de doctorat à l’Université de Liège en Belgique lorsqu’il a été condamné en Iran en décembre 2013 à six ans de prison pour « atteinte à la sécurité nationale par la communication avec des États hostiles », en l’occurrence la Belgique.

Il a été accusé de collaborer avec la Belgique et de porter atteinte à la sécurité nationale iranienne semble-t-il car il a refusé d’espionner des étudiants iraniens vivant en Belgique pour le ministère des Renseignements iranien.

Hamid Babaei et son épouse, Cobra Parsajoo, étaient retournés en Iran pour les vacances de juillet 2013. C’est à ce moment là qu’il a été arrêté en Iran.

Son procès ne s’est pas déroulé de manière équitable et juste. Il n’a pas eu le droit de consulter l’avocat de son choix.

Après avoir condamné à six ans de prison, Hamid Babaei a déposé un recours pour contester cette décision.

En mai 2014, son recours contre cette condamnation a été rejeté mais sa peine a toutefois été modifiée en deux ans de prison ferme et quatre ans de liberté surveillée. Hamid aurait donc dû sortir de prison en août 2015 et se retrouvait en liberté surveillée pourtant il est toujours en prison.

De plus, tous ses livres et toutes ses notes lui ont été confisqués ce qui l’empêche de continuer ses études en prison.

Hamid Babaei souffre de problèmes de santé sérieux et son état actuel est très préoccupant. Il est notamment en proie à des crises de panique aiguës qui nécessitent une prise en charge médicale en milieu hospitalier à laquelle il n’a pas accès.

La lettre d’Hamid Babaei

Lorsqu’Hamid Babaei a reçu de nombreux dessins et messages de solidarité de la part d’enfants de Belgique rassemblés par le groupe local d’Uccle d’Amnesty International, celui-ci a tenu à leur répondre depuis sa prison.

Voilà sa lettre.

Chers amis,

Je suis très reconnaissant à de nombreux enfants qui ont manifesté la solidarité à notre égard.

J’étais profondément ému quand Cobra m’a lu certains de vos messages chaleureux. Elle m’a aussi expliqué précisément certaines de vos peintures. D’après les détails que Cobra m’a décrits, vos œuvres d’art, sont vraiment émouvantes et passionnantes ; pour moi dans la prison elles étaient hautement touchantes.

Quand je suis libéré, je verrai tout d’abord vos dessins et vos messages. J’ai demandé a Cobra de garder bien vos chef-d’œuvres dans un album beau. Vos messages et vos idées appliqués dans les dessins étaient profondément passionnants. L’écoute de vos message chaleureux a attisé un sentiment vif d’humanitaire dans mon cœur. Vos manifestations d’amitié ont rendu mes journées très douces. Apres avoir entendu le détail de vos œuvres, je passe des journées très différentes et pleine de sentiment humanitaire. Dans la cellule et en marchant dans la cour de la prison, je pense a vous.

Je vous éprouve un sentiment profond de gratitude.

J’espère vous rejoindre tout de suite.

Votre ami en exil

Hamid / Avril 2017

Tu veux agir en sa faveur ?

Tu peux toi aussi lui adresser des messages de solidarité et des dessins pour lui apporter ton soutien.

Tu peux envoyer tes messages et/ou dessins à notre programme jeunesse, nous nous chargerons de les lui transmettre.

Programme Jeunesse
Amnesty International Belgique francophone
Chaussée de Wavre 169
1050 Bruxelles

Tu peux également signer notre pétition pour demander à ce que Hamid Babaei reçoive des soins médicaux adéquats et pour qu’il soit libéré immédiatement et sans condition.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Rejoins un de nos groupes-jeunes actifs !

...

Je m’inscris