Amnesty au Collège Saint-André à Ixelles pour parler des droits des femmes

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, des animateurs d’Amnesty International se sont rendus au Collège Saint-André à Ixelles pour y parler des droits des femmes devant plus d’une centaines d’élèves.

Les droits des femmes, parlons-en !

Le 8 mars 2018, tous les élèves de rhéto du Collège Saint-André à Ixelles ont eu l’opportunité de participer à une conférence organisée par Amnesty, à l’initiative d’une de ces élèves.

Le thème était de circonstance puisqu’il s’agissait des droits des femmes en général. Un animateur est intervenu pour discuter et échanger autour de diverses thématiques liées aux droits des femmes comme la question des femmes victimes d’attouchements dans les lieux publics, celle des femmes victimes de viols et d’intimidations sexuelles ou encore le fait d’annoncer pour les femmes sur leur lieu de travail qu’elles sont enceintes, qui reste problématique encore aujourd’hui.

Ces thèmes peuvent paraître compliqués à aborder et pourtant c’est de manière interactive que les élèves ont pu les découvrir. En effet, le principe était le suivant : à son entrée, chaque élève a reçu une carte avec une série de mots. Par la suite, l’animateur demandait aux élèves ayant tel ou tel mot inscrit sur leur carte de se lever, et c’est ainsi que des chiffres et des statistiques sur différentes violations des droits des femmes qui peuvent paraître parfois abstraits ont pu être abordés de manière concrète et visuelle. Les élèves ont pu se rendre compte à quel point certains droits des femmes qu’ils pensaient peut-être acquis sont toujours bafoués aujourd’hui, y compris en Belgique.

Et la question du harcèlement ?

Une autre animatrice a également présenté la campagne menée à l’occasion du 8 mars par Amnesty International en Belgique pour dénoncer et lutter contre le harcèlement des femmes et des filles dans les espaces publics.

Oui, en 2018, les femmes et les filles subissent toujours quotidiennement des tentatives de drague, bousculades volontaires, gestes vulgaires, insultes sexistes, etc. et ce partout où elles vont. C’est pourquoi, il est important de parler de cette question sans tabou et de faire du bruit autour de ce sujet pour que cela cesse. Il faut dénoncer ces comportements inacceptables et interdits par la loi. Quelle que soit sa forme, le harcèlement est intolérable. Dans l’espace public aussi !

Si tu es intéressé(e) par cette action et que tu souhaites en savoir plus, c’est par ici que ça se passe.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris