Fiche témoignage - Militants Roms

Une multitude de fiches d’activités pédagogiques sur les droits humains sont à votre disposition sur www.amnesty.be/plateforme
Chaque fiche est répertoriée selon différents critères (thématiques, articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme concernés, durée, niveau scolaire et complexité).
D’autres fiches et documents sont également accessibles sur cette plateforme en ligne, afin de vous aider à approfondir certaines thématiques, certaines notions-clés ou à prolonger certaines discussions ou une activité en visionnant un film, en utilisant des petits quiz ou en ayant recours à des témoignages.

Les discriminations envers les Roms

Venant d’Inde, les Roms sont arrivés en Europe au Moyen-âge. Leur langue d’origine, le romani, est issue du sanskrit. Selon les pays, on les appelle Roms, Tsiganes, Sintis, Gitans, Bohémiens, Romanichels, Manouches, appellations souvent péjoratives.

Actuellement, les Roms sont approximativement 10 à 12 millions en Europe, ils représentent la plus importante minorité ethnique du continent.

En Roumanie, Bulgarie, Slovaquie, Hongrie et dans les Balkans, ils constituent jusqu’à 10% de la population. Dans ces pays, les populations roms ont adopté un mode de vie sédentaire, mais elles sont souvent marginalisées (métiers, habitats, culture et langue spécifiques). Elles forment des communautés bien identifiées, victimes de forts préjugés.

Dans plusieurs pays européens, notamment en Bulgarie, en France, en Grèce, en République Tchèque, en Italie, en Roumanie, et même en Belgique, les Roms souffrent de discriminations : expulsions forcées de leurs lieux de vie, scolarisation dans des classes réservées aux Roms, violences racistes, problèmes d’accès aux soins, etc. Pourtant, ils sont en grande majorité des citoyens européens et devraient donc avoir les mêmes droits que tout Européen.

Dans presque tous les pays, les revenus, le taux d’alphabétisation, l’état de santé et les conditions d’hébergement des Roms sont inférieurs à la moyenne nationale. Cette situation est le résultat des violations de leurs droits fondamentaux et en particulier de préjugés liés à des siècles d’actes de discrimination.

La plupart des Roms vivent en-dessous du seuil de pauvreté et n’ont pas connaissance des programmes qui pourraient les aider à améliorer leur vie. En Hongrie ou en Slovaquie par exemple, les enfants roms sont souvent placés, sans que rien le justifie, dans des « écoles spéciales », dans lesquelles sont appliqués des programmes tronqués qui limitent les chances qu’ils ont d’exprimer leurs capacités.

« Le jour de l’expulsion m’a marquée à vie. »

Nous vous proposons, dans cette fiche à exploiter en classe, de découvrir les témoignages de militants roms qui évoquent leur lutte pour le respect de leurs droits fondamentaux ainsi que des droits de leurs enfants.

Ces témoignages sont un support fort et intéressant pour aborder les droits humains et plus particulièrement les discriminations dont sont victimes certains groupes de la population.

Ces témoignages marquants sont à découvrir et à faire connaître.

Documents joints

Formulaire de commande

Vous désirez commander plusieurs fiches ou dossiers en même temps ? Cliquez sur notre « Formulaire Groupé » et retrouvez l’ensemble de nos fiches à commander.

Où souhaitez-vous recevoir votre commande ? Un choix possible, pas deux !

Vous désirez recevoir votre commande au sein de votre organisme ? Donnez-nous l’adresse :

J’autorise Amnesty International Belgique francophone à me communiquer de manière régulière des informations concernant ses activités ou m’inviter à participer à ses actions.

Fiches pédagogiques liées

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit