Fiche témoignage - Discours de Kailash Satyarth

Une multitude de fiches d’activités pédagogiques sur les droits humains sont à votre disposition sur www.amnesty.be/plateforme
Chaque fiche est répertoriée selon différents critères (thématiques, articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme concernés, durée, niveau scolaire et complexité).
D’autres fiches et documents sont également accessibles sur cette plateforme en ligne, afin de vous aider à approfondir certaines thématiques, certaines notions-clés ou à prolonger certaines discussions ou une activité en visionnant un film, en utilisant des petits quiz ou en ayant recours à des témoignages.

Une fiche témoignage à exploiter en classe

Kailash Satyarth est un Indien aujourd’hui âgé de 65 ans. Il a passé une grande partie de sa vie à lutter contre le travail des enfants.

Il raconte que c’est à l’âge de 5 ans, lors de son premier jour d’école, qu’il a pris conscience de ce problème quand il a vu un garçon de son âge sur les marches de son école en train de cirer des chaussures avec son père. Il a demandé à son instituteur pourquoi ce garçon n’était pas avec eux à l’école. Ce dernier lui a répondu que beaucoup d’enfants pauvres étaient contraints de travailler. Kailash a alors décidé d’en parler au père de ce garçon qui lui a expliqué que son père et son grand-père étaient aussi cireurs de chaussures et qui a ajouté : « Monsieur, ne savez-vous pas que les gens comme vous sont nés pour étudier et les gens comme nous pour travailler ? ». Cette question l’a beaucoup marqué.

À l’âge adulte, Kailash fonde en 1980 le Bachpan Bachao Andolan (« Mouvement pour sauver l’enfance »), qui a sauvé de l’exploitation plus de 87 000 enfants depuis sa création. Pour sauver ces enfants, il organise notamment des raids dans des usines, des mines et des ateliers afin de les libérer. Il crée également, dans les années 1990, la Global March Against Child Labor (« Marche mondiale contre le travail des enfants »), aujourd’hui constituée de près de 2000 associations et syndicats dans plus de 100 pays. Ses efforts ont aussi permis l’adoption en 1999 de la Convention de l’Organisation internationale du travail sur les pires formes de travail des enfants.

En 2014, Kailash Satyarth reçoit, avec l’adolescente pakistanaise Malala Yousafzai, le prix Nobel de la paix. C’est aux « millions d’enfants qui souffrent » qu’il a adressé ses premiers mots en apprenant que son engagement était récompensé.

Colère - idée - action

Nous vous proposons ici la retranscription d’une conférence TED qu’il a donnée en 2015 où il parle du sentiment de la colère et s’interroge sur les bienfaits de la colère pour provoquer du changement : « (...) la plupart des idées brillantes que j’ai eues sont nées de ma colère. »

Cette fiche témoignage permet tout particulièrement d’aborder une réflexion avec les élèves sur le sentiment de colère, mais elle permet également d’exploiter dans le cadre d’un travail pédagogique avec des jeunes la question du travail des enfants, des droits de l’enfant et du droit à l’éducation.

Le témoignage de Kailash Satyarth peut toucher les jeunes, car ils peuvent se sentir proche des jeunes qu’il défend.

Nous vous invitons donc à lire ou à faire lire à vos élèves ce témoignage ou d’autres témoignages sur des personnalités défendant les droits humains en amont ou en aval d’une activité sur les droits humains ou les droits de l’enfant.

La lecture ou le travail autour de tels témoignages est utile pour illustrer concrètement ce que représentent les droits humains, les droits de l’enfant et la défense de ces droits.

Le témoignage, utile et fort, de Kailash est à découvrir et faire connaitre.

Pour découvrir un autre témoignage de Kailash Satyarth

Documents joints

Formulaire de commande

Vous désirez commander plusieurs fiches ou dossiers en même temps ? Cliquez sur notre « Formulaire Groupé » et retrouvez l’ensemble de nos fiches à commander.

Où souhaitez-vous recevoir votre commande ? Un choix possible, pas deux !

Vous désirez recevoir votre commande au sein de votre organisme ? Donnez-nous l’adresse :

J’autorise Amnesty International Belgique francophone à me communiquer de manière régulière des informations concernant ses activités ou m’inviter à participer à ses actions.

Fiches pédagogiques liées

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris
2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit