Une action rapide et massive pour Ciham

La situation de la jeune Ciham Ali Ahmed est inacceptable, mais elle peut changer si un maximum d’écoles se mobilise en sa faveur. Organisez dans votre école une action rapide et massive en sa faveur.

Pour accéder directement au formulaire de commande

Mobilisez les élèves de votre école pour Ciham

Vous souhaitez proposer aux élèves de votre école une action rapide et massive pour lutter contre une violation des droits humains et une situation injuste ?

Commandez gratuitement le matériel d’action que l’on met à votre disposition pour soutenir Ciham Ali Ahmed, arrêtée en 2012 à l’âge de 15 ans en Érythrée, dont personne n’a plus aucune nouvelle depuis bientôt neuf ans.

Vous pouvez commander en plusieurs exemplaires :

  • une affiche contenant un QR Code pour signer en un clic une pétition en ligne pour réclamer sa libération
  • un justificatif d’absence qui explique sa situation et peut être distribué comme un flyer
  • une carte postale double à compléter et signer, adressée aux autorités américaines ainsi qu’à sa famille

Concrètement, une fois le matériel reçu, pour réaliser cette action, c’est très simple : vous pouvez, après en avoir parlé à la direction de votre école, afficher plusieurs posters de Ciham un peu partout dans votre école ou seulement dans vos classes. Vous pouvez également distribuer à vos élèves des justificatifs d’absence la concernant s’ils souhaitent en savoir plus. Enfin, vous pouvez proposer à vos élèves de signer la carte postale à deux volets, contenant une pétition simplifiée en faveur de Ciham ainsi qu’un espace vierge à compléter, pour adresser un message de soutien ou un dessin à la famille de Ciham.

Pour commander ce matériel

Arrêtée et portée disparue depuis 2012

Ciham Ali Ahmed est née aux États-Unis et a grandi en Érythrée.

Le 8 décembre 2012, alors qu’elle n’était âgée que de 15 ans, elle a été arrêtée à la frontière avec le Soudan alors qu’elle essayait de fuir l’Érythrée car elle ne se sentait plus en sécurité dans son pays.

Son père, Ali Abdu, qui était ministre des Affaires étrangères au sein du gouvernement du président érythréen Isaias Afwerki, avait fait défection à la suite d’un désaccord avec le président et s’était exilé peu de temps avant que Ciham essaie également de fuir.

L’arrestation de Ciham semble être un acte de représailles en raison de l’implication supposée de son père dans une tentative de coup d’État contre le gouvernement érythréen.

Depuis son arrestation, Ciham est détenue dans un lieu secret et de manière arbitraire (sans jamais avoir été jugée et sans raison légale). Personne ne l’a jamais revue depuis plus de huit ans. Sa famille est sans nouvelles d’elle depuis tout ce temps. Ses proches ne savent même pas où elle se trouve et si elle va bien.

Malgré sa double nationalité, les États-Unis n’ont rien fait pour la libérer

Les disparitions forcées sont malheureusement une pratique courante et de longue date en Érythrée. Ciham a cependant la double nationalité érythréenne et américaine, ce qui signifie que les autorités américaines pourraient agir en faisant pression pour demander sa libération.

Le gouvernement américain n’est pourtant jamais intervenu en sa faveur. Amnesty International pense que le silence total et l’inaction du gouvernement américain en vue de protéger une citoyenne du pays font partie des raisons pour lesquelles la jeune femme n’a toujours pas été libérée par les autorités érythréennes.

La pétition lancée pour Ciham appelle le secrétaire d’État américain Antony Blinken à intervenir en faveur de Ciham et demande sa libération immédiate et sans condition.

Pour signer la pétition en ligne

Toutes les infos
Toutes les actions

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris
2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit