Les bonnes nouvelles de juin

Pour terminer l’année scolaire en beauté, voici les bonnes nouvelles du mois de juin qui constituent une avancée pour les droits humains dans le monde, y compris en Belgique.
Plusieurs libérations de défenseurs des droits humains, un acquittement et même un pas en avant dans la lutte contre le changement climatique sont à noter ce mois-ci.

Burundi - Réduction de peine de Germain Rukuki

Germain Rukuki va enfin être libéré ! La Cour d’appel a décidé de ramener sa peine d’emprisonnement de 32 ans à un an.

Germain Rukuki a passé quatre ans derrière les barreaux alors qu’il n’a fait qu’œuvrer en faveur des droits humains. Il a été déclaré coupable et emprisonné en 2018 pour des charges non fondées.

Le 4 juin, la cour d’appel de Ntahangwa a annulé sa déclaration de culpabilité pour « participation à un mouvement insurrectionnel  », « atteinte à la sécurité intérieure » et « atteinte à l’autorité de l’État », mais cette décision n’a été annoncée publiquement que le 21 juin. En revanche, sa condamnation pour « rébellion » a été confirmée.

Ce 30 juin, Germain Rukuki a été libéré et a enfin pu retrouver ses proches.

Arabie Saoudite - Libération des militantes Samar Badawi et Nassima Al-Sada

Nassima et Samar ont été libérées fin juin !

Défenseures des droits humains, des droits des femmes et des minorités, elles avaient été emprisonnées en juillet 2018 pour avoir justement milité pour le respect de ces droits et notamment pour que les femmes aient le droit de conduire et que le système de tutelle masculine soit aboli.

Elles font cependant l’objet d’une interdiction de voyager, ce qui est inacceptable.

Merci aux centaines de jeunes qui se sont mobilisés pour elles dans les écoles et les mouvements de jeunesse, dans le cadre notamment de l’action “Pas d’accord, j’assume”.

Belgique - Affaire climat jugement historique

Fin juin, le tribunal de première instance de Bruxelles a estimé que la politique climatique de l’État belge ne respectait pas les droits humains. Ce jugement est un grand pas en avant, une première victoire dans notre combat contre le changement climatique !

Pour rappel, « l’affaire Climat » est une action citoyenne initiée en 2014 dont le but est de faire en sorte que les autorités belges respectent leurs obligations et engagements en termes de politique climatique, et ce, devant les tribunaux.

Après près de 7 ans de procédure, ce jugement met en cause l’État fédéral et les trois régions les déclarant comme conjointement, mais aussi individuellement responsables. Il souligne également que les gouvernements violent les articles 2 (droit à la vie) et 8 (droit à la vie privée et familiale) de la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) dans le cadre de leur politique climatique.

C’est un bon début, mais ce n’est pas assez : la lutte pour la justice climatique continue car ce jugement, sans condamnation financière, reste insuffisant.

En attendant, cela rappelle à nos gouvernements qu’ils doivent agir proactivement et sans attendre pour lutter contre le changement climatique et protéger par ce même biais nos droits fondamentaux.

Cuba - L’artiste et activiste Luis Manuel Otero est libre !

Luis Manuel Otero a été libéré, en juin, après un mois de détention à l’hôpital Calixto Garcia à Cuba.

Il est une figure du mouvement «  Movimiento San Isidro  » qui prône le droit à la liberté d’expression, mais il est aussi un artiste et activiste des droits humains.

Luis Manuel avait été arrêté pour avoir simplement exprimé ses idées de façon pacifique. Merci d’avoir agi en signant des pétitions pour demander sa libération.

Pakistan - Acquittement d’un couple condamné à mort

Shafqat Emmanuel et son épouse Shagufta Kausar ont été condamnés à mort en 2014 pour avoir prétendument envoyé des sms « blasphématoires ».

Ils ont passé les sept dernières années en prison, dans l’attente que la justice statue sur l’appel qu’ils avaient déposé concernant leur déclaration de culpabilité et leur condamnation à mort, peine impérativement prévue par la loi pakistanaise.

En juin, la haute cour de Lahore a finalement décidé de les acquitter.

Toutes les infos
Toutes les actions

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris
2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit