Des affiches sur le viol et le consentement sexuel

Une nouvelle campagne contre le viol en Belgique

Amnesty International et SOS Viol ont lancé, en mars 2020, quelques jours avant la Journée internationale des droits des femmes, une nouvelle campagne contre le viol en Belgique.

Avant tout une campagne de sensibilisation et d’éducation aux droits humains, elle vise en priorité à déconstruire les stéréotypes et mythes liés au viol.

Elle a pour but d’apporter des réponses à certaines questions que tu te poses peut-être. Est-ce que si on refuse d’avoir une relation sexuelle, mais qu’on ne dit pas explicitement non, c’est vraiment un viol ? Est-ce que si on est victime d’un viol alors qu’on a bu ou que l’on est sous l’emprise de la drogue, on n’est pas un peu responsable de ce qui nous arrive ? Est-ce que si on est victime de viol alors qu’on portait une tenue particulièrement sexy, on ne l’a pas un peu cherché ?

Autant de stéréotypes que cette campagne décortique et déconstruit de manière concrète et simple, en s’appuyant sur plusieurs outils, notamment des affiches pour interpeller les élèves de ton école à ce sujet et plus particulièrement sur la question du consentement sexuel.

4 affiches sur la question du consentement sexuel et du viol

Dans le cadre de cette campagne, Amnesty a notamment créé, avec l’aide d’une agence de communication, mais aussi d’un groupe d’élèves membres de différents groupes-écoles Amnesty, 4 affiches différentes afin d’interpeller un maximum d’élèves sur ces questions :

  • une affiche recto/verso sur la question du consentement dans les relations sexuelles ;
  • 3 affiches différentes représentant des memes liés à la question du consentement dans les relations sexuelles.

Pour télécharger l’affiche générale

Pour télécharger les 3 affiches représentant des memes

Pour commander ces affiches

Toutes les infos
Toutes les actions

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris