Un blogeur qatarien libéré sans inculpation

Le deux mars 2011 au Quatar, Sultan Al Khalifi, blogueur qatarien et fondateur d’une organisation de défense des droits humains, est arrêté par des hommes en civiles.
Il a été relâché sans inculpation le 1er avril. Amnesty International se réjouit de sa libération.

Sultan al Khalaifi, blogueur qatarien travaille principalement sur des cas de détention au Qatar.
Il a été arrêté le deux mars 2011 dans la soirée par environ huit personnes en civil, appartenant probablement aux forces de sécurité de l’État, au moment où il sortait de la maison de ses parents. Les personnes l’ont emmené à son domicile pour pouvoir perquisitionner ( recherche faite par la police dans des locaux, dans le cadre d’une instruction judiciaire) sa maison.
Ils ont saisi des CD’s et son ordinateur portable. Sa voiture a également été fouillée. Une femme officier qui accompagnait les agents a informé la femme de Sultan Al-Khalaifi, qu’ils étaient envoyés par le Procureur Général. Toutefois, aucun mandat judiciaire n’a été présenté pour justifier cette arrestation.

Selon des informations reçues par Amnesty International, Sultan al Khalaifi avait dit à son épouse plus tôt dans la journée que des membres de la Sûreté de l’État l’avaient contacté en lui demandant de se présenter dans leurs bâtiment, mais qu’il ignorait pourquoi.

Après la perquisition, Sultan Al-Khalaifi a été conduit vers un lieu inconnu

Il a été remis en liberté sans inculpation ( mettre en examen ) le premier avril.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris