Syrie : libération du musicien folklorique kurde Abd al Rahman Mohammed Omar

Le musicien folklorique kurde Abd al Rahman Mohammad Omar a été arrêté en Syrie le 24 février 2011. Les forces de sécurité l’ont détenu dans un lieu inconnu. Ils n’ont donné aucune raison pour son emprisonnement. Comme il n’est affilié à aucune organisation politique, Amnesty International suppose qu’il a été arrêté pour promouvoir la musique kurde traditionnelle. Abd al Rahman Mohammad Omar est un artiste kurde populaire qui participe souvent à des festivals et donne des concerts dans le monde entier. Il a déjà été arrêté auparavant pour avoir promu la musique traditionnelle kurde. C’est pour cela qu’Amnesty International le considère comme un prisonnier d’opinion et a demandé sa libération immédiate et inconditionnelle.
Selon les informations d’Amnesty International, Abd al Rahman Mohammed Omar a été torturé et a subi d’autres mauvais traitements pendant sa détention. De plus Amnesty craint qu’il n’a pas pu bénéficier du traitement médical dont il a besoin. ,

Grâce à votre militantisme, Abd al Rahman Mohammad Omar a enfin été libéré le 5 mars 2011 !

La lutte continue !

Amnesty se félicite de cette libération, mais malgré cela, la lutte pour les droits humains en Syrie doit continuer.
Les Kurdes représentent 10% de la population syrienne. Ils sont victimes de discriminations fondées sur leur identité . Il y a des fortes restrictions concernant l’utilisation de leur langue. Il est par exemple interdit de produire et de diffuser la musique traditionnelle kurde.
Mais cela n’est pas la seule violation des droits humains en Syrie. De plus, le recours à la torture et à d’autres mauvais traitements est répandu dans les prisons syriens. Depuis 2010 Il y a 7 prisonniers qui sont morts suite à leur emprisonnement sans que les autorités syriennes ont fait une enquête.

Si toi aussi, tu veux aider à libérer des prisonniers d’opinion, rejoins-nous sur ISAVELIVES

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris