Soudan : un militant étudiant Taj Jaafar, libéré sans inculpation

Après avoir été détenu près de 2 mois, Taj Alsir Jaafar, un étudiant soudanais, a été libéré ce 23 février 2012. Il avait été arrêté pour avoir participé à des manifestations étudiantes.


Taj Alsir Jaafar a été incarcéré pendant 55 jours sans inculpation et sans pouvoir contacter un avocat, il avait entamé une grève de la faim le 11 février.

Pendant sa détention, sa mère a été menacée verbalement à plusieurs reprises, on lui a également annoncé la mort en détention de son fils. Elle s’est rendue dans les locaux du service national de la sûreté et du renseignement, là où son fils été incarcéré mais les agents n’ont pas voulu lui confirmer ou infirmer la rumeur et l’ont menacée de porter plainte pour harcèlement.

Taj Alsir Jaafar est coordonnateur des étudiants pour le mouvement des nouvelles forces démocratiques et avait déjà été arrêté deux fois pour ses activités de militants. Il aurait été torturé lors de sa première incarcération. Il a à chaque fois été libéré sans inculpation.

Plus d’info

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris