Sierra Leone - Du progrès quant à la lutte contre la mortalité maternelle

La bonne nouvelle

Le 13 novembre 2008, Amnesty International a remis plus de 80 000 signatures au président de la Sierra Leone dans la contexte de la campagne Exigeons la Dignité.

Amnesty International se félicite de la récente annonce faite par le gouvernement d’une politique de gratuité des soins pour les femmes enceintes à partir d’avril 2010.
C’est vous, en signant la pétition sur la santé maternelle en Sierra Leone, qui êtes à l’origine de cette bonne nouvelle. Amnesty International exhorte le président de la Sierra Leone à faire de la santé maternelle une réalité. Il doit affecter au moins 15 % du budget national à la santé afin de réaliser l’objectif de soins de santé maternelle accessibles et abordables pour toutes. Le président doit faire en sorte que le personnel de santé soit bien payé, que l’équipement des hôpitaux soit suffisant et que les femmes et jeunes filles bénéficient d’informations concernant leur santé et leurs droits reproductifs.

Pour plus de renseignements sur la mortalité maternelle cliquez ici

A VOUS D’AGIR

Envoyez des messages de solidarité aux femmes de Sierra Leone.
Rédigez un court message de solidarité. Quelques mots suffisent. Nous les enverrons à la maternité Princess Christian à Freetown, la capitale de la Sierra Leone où il seront affichés sur un mur. Cette maternité est le seul établissement chargé de l’accueil et de l’orientation des malades dans tout le pays.



La campagne relative à la mortalité maternelle en Sierra Leone

Les femmes enceintes souffrent

Peuples de la terre, nos femmes enceintes souffrent
Peuples de la terre, nos femmes enceintes meurent
Ah maman, nos femmes enceintes souffrent
Ah papa, nos femmes enceintes meurent

Des militant-e-s d’Amnesty International ont parcouru la Sierra Leone en « caravane » pendant douze jours, du 22 septembre au 4 octobre, pour sensibiliser l’opinion à l’importance du droit à la santé maternelle. [Lien avec le blog] La campagne a touché plus de 20 000 personnes qui ont participé aux événements liés au lancement, aux réunions au sein des communautés, et ont signé la pétition et la carte postale adressées au président du pays.

Dans le cadre de cette campagne, une chanson a été écrite et interprétée par quatre musiciens sierra-léonais et une actrice nigériane, Omotola Ekeinde, pour susciter une prise de conscience sur les questions de mortalité maternelle. Le refrain de cette chanson figure plus haut.

Regardez la vidéo des musiciens et envoyez le lien à vos proches et à vos amis !

Sierra Leone

CHEF DE L’ÉTAT ET DU GOUVERNEMENT : Ernest Bai Koroma

PEINE DE MORT : maintenue

POPULATION : 6 millions ESPÉRANCE DE VIE : 41,8 ans

MORTALITÉ DES MOINS DE CINQ ANS (M/F) : 290 / 264 ‰

TAUX D’ALPHABÉTISATION DES ADULTES : 34,8 %

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris