Mazen Mohamed Abdallah libre

Mazen Mohamed Abdallah a été arrêté à l’âge de 14 ans par des membres des forces de sécurité égyptienne lourdement armés dans sa maison au Caire, le 30 septembre 2015.

Après avoir fait subir un interrogatoire à l’adolescent chez lui et avoir fouillé la maison et cherché à extraire des informations de son téléphone portable, deux membres de la sécurité nationale ont bandé les yeux de Mazen, et ont dit à sa mère qu’ils l’emmenaient pour lui poser deux questions et le ramèneraient ensuite. Ils n’ont pas présenté de mandat d’arrestation ni d’autorisation de perquisition à la famille.

Il a été détenu jusqu’en février 2016 dans différents lieux de détention. Au cours de sa détention, il a été maltraité et violé par des membres des forces de sécurité qui voulaient à tout prix lui arracher des « aveux ».

Mazen Mohamed Abdallah était uniquement accusé d’avoir exprimé des opinions de manière non violente.

Amnesty International a été la première organisation à révéler cette histoire, en déclenchant une large couverture médiatique qui a mis les autorités égyptiennes dans l’embarras et les a poussées à libérer Mazen.

Il a été libéré en février 2016 suite à la pression exercé à l’encontre des autorités.

« Il n’y a aucun mot assez fort pour exprimer ma gratitude. Merci à Amnesty International de m’avoir ramené mon fils », a déclaré la mère de Mazen.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris