Les violations des droits humains en Chine à été mis en lumière grâce l’attribution du Prix Nobel à Liu Xiaobo.

Liu Xiaobo, professeur et auteur âgé de 54 ans, a remporté le Prix Nobel de la Paix en raison de sa collaboration en faveur des droits humains. Il subit actuellement une peine de 11 ans de prison pour ses convictions démocratiques.

Liu est né à Changchun en chine et fait partie de la première génération qui accède à l’université en 1977.

Il obtient son Baccalauréat en littérature, passe sa maîtrise et son doctorat à pékin. Il est militant des droits de l’homme et est arrêté et condamné à plusieurs reprises pour ses activités politiques pacifiques.

En 1989 il fait une grève de la faim pour dénoncer le durcissement du régime chinois.

En 1996, Liu Xiaobo est condamné à trois ans de travaux forcés pour avoir critiqué le Parti communiste chinois.

Le 22 mars 2008, lors des troubles au Tibet (des manifestations pacifiques de moines bouddhistes ont lieu. Ils réclament la libération des moines emprisonnés en octobre 2007), Liu Xiaobo et 28 intellectuels chinois ont lancé un appel pour demander au gouvernement chinois de changer sa politique au Tibet et pour soutenir l’appel à la paix du dalaï-lama (moine bouddhiste)

Liu Xiaobo a été arrêté le 8 décembre 2008 et il est le co-auteur de la Charte 08. C’est un texte qui propose des réformes légales et politiques en Chine pour établir un système démocratique qui respecte les droits humains. Elle a été signée par près de 300 professeurs, avocats et officiels chinois et a été publiée le 9 décembre 2008.

Depuis, un grand nombre des signataires ont été interrogés et harcelés par les autorités chinoises.

Liu Xiaobo a été condamné le 25 décembre 2009, après un procès de deux heures et plus d’un an après son arrestation. Le 18 janvier 2010, Liu Xiaobo a été nommé pour le prix Nobel de la paix 2010. Après l’annonce de l’attribution du Nobel, son épouse, Liu Xia, a été placée en résidence surveillée.

Amnesty International a fait campagne pour la libération de Liu Xiaobo et celles des autres militants qui avaient signés la Charte 08, ainsi que condamné les représailles contre Liu Xia et demande aux autorités chinoises de lever l’obligation de rester chez elle.

Liu Xia, épouse du Prix Nobel Liu Xiaobo : « Mon mari n’existe pas en tant que citoyen en Chine »

Retrouve l’interview de sa femme, Liu Xia

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris