Réduction de peine pour Chelsea Manning

Bonne nouvelle ! La peine de Chelsea Manning a été réduite le 17 janvier 2017.

Elle avait été condamnée à 35 ans de prison par la justice américaine pour avoir révélé de graves atteintes aux droits humains durant les conflits en Afghanistan et en Irak.

Merci à toutes celles et tous ceux qui lui ont apporté leur soutien.

Chelsea Manning était analyste militaire pour l’armée américaine en Irak.

Entre 2009 et 2010, elle a rendu publics des documents confidentiels du gouvernement. Certaines des informations qu’elle a révélées faisaient état de possibles violations des droits humains et du droit international. Pour cela, Chelsea Manning a été condamnée à 35 ans d’emprisonnement en 2013.

Les procédures légales n’ont pas été respectées lors de son procès, elle n’a pas pu amener les preuves qu’elle voulait protéger l’intérêt général.

Elle été détenue dans des conditions cruelles et dégradantes, et a fait deux tentatives de suicide en prison.

De plus, Chelsea Manning, qui a engagé une procédure de changement de sexe après sa condamnation, s’est vu refuser les traitements indispensables et nécessaires liés à son identité de genre à plusieurs reprises pendant sa détention.

Amnesty International menait campagne depuis plusieurs années pour obtenir sa libération.

Enfin, en janvier 2017, sa peine injuste a été commuée par le président Obama à la fin de son mandat. Elle doit être libérée en mai 2017 de la prison de haute sécurité où elle est détenue.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris