Indonésie. Libération d’un prisonnier d’opinion incarcéré pour avoir levé un drapeau

Nous avons l’habitude d’avoir le droit de manifester et de dire notre opinion ouvertement, mais il y a beaucoup de pays où ces droits n’existent pas. Avoir une opinion et la dire haut et fort, c’est risquer d’être arrêter arbitrairement, d’aller en prison, voir d’être torturer ou tuer.

10 ans de prison pour avoir levé un drapeau !

Yusak Pakage a été remis en liberté après avoir bénéficié de la grâce présidentielle en juin.

C’est exactement ce que Yusak Pacage (31) a subi en Indonésie. Il a été condamné à 10 ans de prison. Son crime : avoir levé un drapeau avec l’emblème de l’indépendance pendant une manifestation pacifique.

Le 8 juillet 2010, après cinq ans de prison, Yusak Pacage a finalement été libéré. C’est un succès énorme pour les défenseurs des droits humains ! Après sa libération, Yusak Pacage a remercié Amnesty International et Human Rights Watch d’avoir lutté en sa faveur pendant son emprisonnement.

Il faut continuer à lutter pour les droits humains en Indonésie !

Amnesty se félicite de cette libération. Malgré tout, elle continuera la lutte pour libérer tous les prisonniers d’opinion. Emprisonnés injustement, les prisonniers sont souvent mal traités et ont des difficultés d’accéder aux soins médicaux. Il faut donc absolument continuer à lutter pour l’amélioration de la situation en Indonésie. Tout le monde doit avoir le droit de manifester pacifiquement sans être emprisonné pour plusieurs années.

Pour AGIR : rejoins-nous sur ISAVELIVES.BE

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris