De grandes stars soutiennent Amnesty

Beaucoup de stars soutiennent l’action d’Amnesty International...

Beaucoup de stars soutiennent l’action d’Amnesty International.

Annie Lenox d’Eurythmics a déclaré "Ces dernières années, j’ai fait campagne avec Amnesty International pour la libération de Ngawang Choepel, un musicien tibétain en prison. Quand il a été libéré en janvier 2002, j’ai compris la force des campagnes d1Amnesty. Depuis, un autre prisonnier tibétain a été libéré. Il faut continuer à joindre nos forces pour libérer tous ceux qui restent encore en prison."

Sting quant à lui "croit en Amnesty International, et en ses valeurs : non-violence, respect de la dignité de la personne, engagement personnel et défense des prisonniers d’opinion".

Récemment revenu sous les feux de l’actualité, Peter Gabriel a dit : "Le travail que j’ai fait avec Amnesty est très important pour moi. J’ai été très touché de rencontrer des gens qui ont été sauvés de la torture et d’un emprisonnement injuste, et pour lesquels Amnesty a été le seul espoir. Bien qu’il y ait encore tant à changer, il ne fait aucun doute qu’Amnesty a changé les attitudes des gouvernements à propos des droits humains à travers le monde".

Amnesty inspire même U2 dans ses chansons ! La musique peut toucher, et le message est clair : chacun peut écrire une lettre ou envoyer une carte. "Et
plus vous donnez, plus vous recevez en retour".

Le rock est pour Lou Reed une expression d’énergie et de liberté. C’est
pourquoi il s’est lié directement à Amnesty, le mouvement "le plus étonnant dans lequel je me suis impliqué".

Radiohead en première ligne

JPEG - 5.4 ko
Radiohead
Radiohead (images de la BBC)

Le groupe rock britannique Radiohead soutient Amnesty international depuis
de longues années, bien avant que la sortie de leur album "Ok Computer" en
1997 ne les fasse entrer définitivement dans la cour des groupes les plus
novateurs de ces vingt dernières années.

Le quintet d’Oxford était également de la partie lors du concert "Amnesty"
organisé en décembre 1998 à Paris-Bercy, à l’occasion du cinquantième
anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Le geste
de soutien à Amnesty était d’autant plus évident qu’il s’agissait du seul
concert donné par le groupe cette année là.

À cette occasion le leader du groupe, Thom Yorke, a déclaré : "si ce concert
amenait certains fans de Radiohead à s’interroger, voir même à s’engager
avec AI, comme nous le faisons à Oxford, les membres de Radiohead en
seraient heureux"
.

Rejoins un de nos groupes-jeunes actifs !

...

Je m’inscris