Happy birtday Bhopal !

Il y a tout juste 20 ans, une fuite de gaz toxique tuait des milliers de personnes à Bhopal, une ville industrielle du centre de l’Inde.

Aujourd’hui encore, les habitants de la région subissent les conséquences de cette catastrophe chimique, considérée comme la plus meurtrière de tous les temps. Le site n’a jamais été décontaminé, les nappes phréatiques sont empoisonnées et on ne compte plus le nombre de décès et de maladies dus à cette tragédie. Quant à la multinationale américaine qui était propriétaire de l’usine de pesticides d’où le gaz s’est échappé, elle a toujours refusé de reconnaître ses responsabilités et d’indemniser décemment les victimes. Il est grand temps d’agir avec Amnesty International pour que justice leur soit rendue.

PDF - 764.2 ko

Les premiers jours de décembre… le froid qui s’installe, les fêtes qui se préparent… Noël qui approche à grands pas, avec toute la bonne humeur et les paquets cadeau que ça peut apporter !

Pourtant, cette période ne signifie pas joie et gaieté pour tout le monde.

Ces 2 et 3 décembre a été célébré une terrible date anniversaire : les 20 ans de la catastrophe de Bhopal, une des pires catastrophes chimiques de tous les temps.

Cette nuit-là, alors que la ville célèbre de nombreux mariages en ce jour astrologiquement favorable, un gaz mortel se répand dans l’air et parcourt lentement, silencieusement et au gré des vents, villes et villages sur une zone de 40 kilomètres carrés. Un gaz inconnu qui tue les gens dans leur sommeil. La panique s’empare de cette grande ville indienne, et les secours sont complètement dépassés par les événements, incapables de gérer cette situation d’extrême urgence.

20 ans après, ce cauchemar hante encore les habitants de Bhopal : d’un côté, des survivants pratiquement pas dédommagés, et des générations d’enfants qui continuent à vivre dans un environnement pollué et dangereux. De l’autre, une multinationale américaine qui, après avoir payé une “aumône” à
titre de dédommagements, a rangé ce dossier dans le tiroir de l’oubli…

Dazibao téléchargeable ici

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris