Protégeons celles et ceux qui nous protègent

Jani Silva, Danelly Estupiñan, Joel Rodríguez et María Ciro font partie de celles et ceux qui luttent en faveur de la protection de l’environnement en Colombie.
En raison de leur activité, ils sont régulièrement la cible de menaces.
Signe cette pétition pour demander au président colombien de les protéger !

La Colombie : un pays dangereux pour les défenseurs des droits humains

La Colombie est le pays d’Amérique latine qui compte le plus grand nombre d’assassinats de défenseurs des droits humains, et le deuxième pays le plus dangereux au monde pour ce type d’activité. Plus particulièrement, les défenseurs qui travaillent pour protéger la terre, le territoire et l’environnement dans les campagnes, dans les communautés indigènes, paysannes et afro-colombiennes sont les cibles d’actes de violence, d’intimidation voire de menaces de mort.

Jani Silva, Danelly Estupiñan, Joel Rodríguez et María Ciro font partie de celles et ceux qui luttent en faveur de la protection de l’environnement en Colombie. Pour les dissuader de mener cette mission, les persécutions et menaces de mort sont quotidiennes. Dans un pays où les attaques restent souvent impunies et où aucune autorité ne peut garantir leur sécurité, les défenseurs risquent leur vie quotidiennement pour défendre les écosystèmes, l’eau et la nourriture dont dépend la survie de la population.

Protéger l’environnement, c’est protéger nos droits humains

Leur histoire, c’est aussi la nôtre : protéger l’environnement, c’est protéger nos droits humains

Jani, Danelly, Joel et María, au même titre que toutes les autres personnes qui défendent l’environnement en Colombie, doivent être protégés et encouragés à poursuivre leur combat en faveur de l’environnement.

Il faut mettre fin de toute urgence aux activités des groupes armés présents dans le pays et instaurer un système de protection des défenseurs des droits humains.

Toutes les infos
Toutes les actions

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris