Emprisonnée pour avoir dénoncé l’agression russe en Ukraine

Alexandra Skotchilenko est une jeune artiste russe qui a décidé d’agir face à l’invasion russe en Ukraine. Comment ? Elle a diffusé, dans un supermarché de sa ville, des informations critiques sur l’invasion de l’Ukraine. Elle a été arrêtée pour cette action de protestation et risque actuellement 10 ans de prison.

Une artiste qui décide de passer à l’action

La vie d’Alexandra Skotchilenko est remplie de musique. Cette jeune femme de 32 ans, qui, en des temps meilleurs, aime jouer du piano, de la guitare, de la mandoline et de la flûte, avait l’habitude d’animer des sessions de musique improvisées lorsque des personnes voulaient jouer ensemble.

Alexandra risque jusqu’à 10 ans d’emprisonnement

Face à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, Alexandra a décidé d’agir. Le 31 mars 2022, dans un supermarché de Saint-Pétersbourg, elle a remplacé les prix par de petites étiquettes en papier où étaient inscrites des informations sur l’invasion de l’Ukraine.

Le 11 avril 2022, tôt dans la matinée, elle a été arrêtée par la police et ensuite accusée de « diffusion publique d’informations qu’elle savait fausses au sujet de l’utilisation des forces armées de la Fédération de Russie ».

Cette infraction a été ajoutée dans la loi, le 4 mars 2022, juste après le début de la guerre en Ukraine, pour tenter d’empêcher les Russes de critiquer l’invasion de l’Ukraine. Des dizaines de personnes ont déjà été arrêtées sur la base de cette infraction.

Depuis la date de son arrestation, Alexandra est détenue, dans l’attente de son procès. Elle est harcelée à la fois par le personnel et par des codétenues. Atteinte de la maladie cœliaque, elle ne peut consommer de gluten sous peine de tomber gravement malade. Étant donné que le centre de détention ne lui fournit pas d’aliments qu’elle peut consommer sans risque, elle doit le plus souvent s’abstenir de manger. Si elle est déclarée coupable, elle encourt jusqu’à 10 ans d’emprisonnement.

Comment peux-tu agir ?

  1. Signe la pétition pour demander aux autorités russes de la libérer immédiatement et d’abandonner toutes les charges retenues contre elle.
  2. Écris une lettre aux autorités russes à son sujet ou directement à Alexandra Skotchilenko pour la soutenir.
Toutes les infos
Toutes les actions

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris
2023 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit