Canada : Un avenir sain pour les jeunes de Grassy Narrows

La communauté autochtone Anishinaabe de Grassy Narrows dans l’Ontario, au Canada, est victime d’un grave empoisonnement au mercure depuis que le gouvernement a autorisé une usine de pâte à papier à déverser 10 tonnes de déchets dans une rivière dans les années 1960.
Les dégâts sont encore visibles aujourd’hui et le gouvernement n’a presque rien fait pour améliorer ce qui constitue actuellement la pire crise sanitaire du pays.
Réclamons un avenir sain pour les jeunes de Grassy Narrows.

L’histoire des jeunes de Grassy Narrows

Les habitants de Grassy Narrows sont touchés de plein fouet par un empoisonnement au mercure depuis que le gouvernement canadien a autorisé une usine de pâte à papier à déverser 10 tonnes de déchets dans une rivière dans les années 1960. Les terribles effets de cette substance toxique sont toujours palpables aujourd’hui. Plusieurs générations de jeunes ont grandi avec de lourds problèmes de santé et la perte de leurs traditions culturelles.

Par exemple, la pêche faisant partie intégrante du mode de vie de ces personnes ne peut plus être pratiquée, car depuis plus de 50 ans, le mercure contamine le poisson, le rendant ainsi dangereux à la consommation.

En 2017, le gouvernement a promis de remédier à la situation « une bonne fois pour toutes », ce qui implique de nettoyer la rivière, de fournir des soins de santé spécialisés et d’accorder des réparations à la population. Mais le gouvernement n’a pas encore tenu ses promesses. Le Canada n’a presque rien fait pour améliorer ce qui constitue actuellement la pire crise sanitaire du pays.

« Notre peuple ne peut plus attendre »

Les jeunes de Grassy Narrows se mobilisent et n’abandonneront pas leur combat tant que le gouvernement n’aura pas tenu ses promesses.

Jianne Turtle, 13 ans, issue de la population autochtone Anishinaabe de Grassy Narrows, se bat pour un avenir meilleur. Elle explique que le gouvernement « parle beaucoup mais ne fait rien ».

Rodney Bruce, 25 ans, affirme de son côté : « On m’a appris que lorsqu’on fait quelque chose de mal, il faut régler le problème ».

Le Canada doit aider à restaurer ce que le mercure a volé à la population de Grassy Narrows.

Signe la pétition

Réclame un avenir sain pour les jeunes de Grassy Narrows.

Toutes les infos
Toutes les actions

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris