Facebook doit accorder des réparations aux Rohingyas !

Plusieurs groupes de personnes rohingyas demandent à Facebook des réparations pour le rôle qu’a joué cette plateforme dans les atrocités commises au Myanmar à l’encontre des Rohingyas. En effet, un rapport d’Amnesty International a révélé que Facebook s’est rendu complice d’appels à la haine à l’encontre des membres de cette minorité ethnique. Signe dès maintenant la pétition demandant des comptes au groupe Meta, qui détient Facebook, et à son directeur, Mark Zuckerberg !

Facebook a participé à la diffusion de la haine envers les Rohingyas

Sais-tu qui sont les Rohingyas ? Ce sont les membres d’une minorité ethnique principalement de confession musulmane, vivant dans l’État d’Arakan, dans le nord du Myanmar.

En août 2017, plus de 700 000 Rohingyas ont fui l’État d’Arakan quand les forces de sécurité du Myanmar ont lancé, à leur encontre, une campagne, généralisée et systématique, d’homicides, de viols et de destruction par le feu de leurs habitations. Ce déchaînement de violence s’est produit à la suite de décennies de discrimination, de persécution et d’oppression des Rohingyas, cautionnées par l’État.

Facebook et son système de profilage sur sa plateforme ont considérablement contribué aux atrocités perpétrées par l’armée du Myanmar contre le peuple rohingya en 2017. Dans les mois et les années qui ont précédé la répression, la plateforme Facebook était devenue au Myanmar une caisse de résonance pour les contenus anti-Rohingyas.

La diffusion de contenus incendiaires, tels que ceux contre les Rohingyas - notamment de contenus qui incitent à la haine ou constituent une incitation à la violence, à l’hostilité et à la discrimination - représente un moyen pour Facebook de garder le plus possible de gens sur sa plateforme. Un rapport d’Amnesty International démontre, de façon détaillée, que la plateforme Facebook s’est, de façon répétée, abstenue d’exercer l’attention requise en matière de droits humains pour ses opérations au Myanmar alors même qu’elle était tenue de le faire selon les normes internationales.

Toutefois, l’entreprise Meta qui détient Facebook et qui pèse des milliards, a refusé toutes les demandes de dédommagement déposées par des Rohingyas dans le passé. Aujourd’hui un groupe de jeunes rohingyas vivant au Bangladesh, a déposé une plainte contre Facebook aux États-Unis pour le rôle que l’entreprise a joué dans les atteintes commises contre les droits humains de cette population. Ces personnes ont demandé la création d’un fond d’investissement de 1 million de dollars aux États-Unis, destiné à des projets éducatifs dans les camps de réfugié·e·s.

Meta doit dédommager les Rohingyas pour les torts causés

Le groupe Meta peut aider la communauté rohingya à tourner la page en lui accordant les réparations qu’elle a demandées, ainsi qu’en s’excusant auprès des victimes et en faisant les modifications nécessaires sur sa plateforme pour qu’elle ne contribue plus jamais à des atteintes aussi graves aux droits humains !

La communauté rohingya est déterminée à amener Meta, dont Facebook, à rendre des comptes et à réparer les torts causés.

Nous avons besoin de toi pour faire pression sur Facebook

Afin d’obtenir les réparations demandées par les groupes rohingyas, il faut ensemble faire pression sur le groupe Meta pour que celui-ci rende réellement des comptes pour sa contribution aux atteintes aux droits humains commises au Myanmar et accorde des réparations aux Rohingyas. Tu as le pouvoir de pousser Meta à faire ce qui est juste.

Grâce à ta signature, nous montrerons qu’il existe une volonté collective pour que Meta agisse enfin. Avec suffisamment de pression internationale, ensemble nous pourrons amener Meta à rendre des comptes.

Signe donc cette pétition et demande au directeur général de Meta, Mark Zuckerberg, d’accepter la demande de réparations de la communauté rohingya !

Toutes les infos
Toutes les actions

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit