Actions rapides (mois de trois mois)

Une rentrée scolaire

UNE ACTION LORS DE LA RENTRÉE SCOLAIRE

Objectif principal :

 Donner un thème à la rentrée scolaire pour sensibiliser les élèves,
les accueillir dans une ambiance conviviale, et de solidarité.

 Autres objectifs :
Recruter des élèves pour le groupe école Amnesty

Sensibiliser les élèves de la première secondaire à la sixième, les
parents, les profs,...

Déroulement :

 ? Arrangez-vous avec la direction !
 ? A chaque récréation occupez-vous d’un stand (documentations, prisonniers, bougies,...)
 ? Prévoyez un certain nombre de stands avec le matériel nécessaire
 ? Pourquoi ne pas mimer quelques scènettes dans la cour de récréation le midi, puis donner un petit mot d’explication sur Amnesty et ses actions !
 ? Permettre aux élèves de s’inscrire pour recevoir des courriers Amnesty de style : isavelives, lettres aux jeunes,... en déposant une affiche aux valves. Les jeunes
écrivent leur nom et adresse e-mail.
 ? Pourquoi ne pas donner un petit mot sur Amnesty après que le directeur ait fait le sien pour accueillir les élèves. C’est l’occasion de rappeler que notre école
est une école qui s’engage pour les droits humains
 ? Répartissez-vous les tâches
 ? Demandez à vos profs quelques minutes pour passer dans les classes et donner des exemples d’Actions Amnesty, expliquer ce qu’est un groupe école, donner
des exemples de projets créatifs réalisés,...

Public : les élèves, les profs, la direction

Durée : préparation d’une journée fin septembre ou après la
nouvelle année. Réalisation : une journée

Lieu : couloir, cour de récréation,

Autres idées :

Une journée Amnesty le 20 novembre pour la journée des droits des enfants ou le
10 décembre pour la journée internationale des Droits de l’Homme, ou le 8 mars
pour la journée des droits des femmes. Ou encore, lors de la fête de l’école,
demandez d’avoir une petite place !

Matériel

Prévoir différents stands : pétitions pour les
prisonniers, dépliants, affiches. Faites défiler un film dans
un couloir en boucle toute la journée. Prévoyez des
affiches, des banderoles, de la musique, des scènettes,
bougie gonflable, des bonnes nouvelles, des témoignages...

Personnes ressources :

 Le directeur
 Des professeurs
 Des acteurs, des artistes,...
 Les membres d’Amnesty, le groupe
local,...

 EXEMPLE

« Nous avons récolté 213 lettres pour le jeune congolais et allons les envoyer ce jour (ça a marché super : il faisait un temps magnifique ce jeudi, nous nous étions
mis au centre de la cour avec tables, enveloppes avec le sigle de l’école, des affiches avec adresses des destinataires, réalisées par un collègue artiste peintre. Un de
mes élèves de 6ème qui sait jongler et que j’avais “embauché” expliquait l’action dans la cour, nous avions mis de la musique africaine . Nous étions débordés par
le nombre.... Nous avons dû refaire des photocopies de la lettre en catastrophe et recommencer sur le temps de midi et à la récréation de l’après-midi ».

Ecole des Frères, Tournai.

N’oubliez pas d’afficher les témoignages de personnes libérées !


« Veuillez également me permettre de prendre cette minute pour remercier tout spécialement Amnesty International. J’ai reçu plus de 4000 lettres de décembre à janvier, en
provenance du Canada, de l’Europe, des Etats-Unis, de partout. Cela m’a rendu tellement heureux. Cela a tellement aidé les prisonniers. Même les autres prisonniers partagent
mes lettres. Ils ont pris certaines de mes cartes et les ont placées au chevet de leur lit. Ils étaient heureux. Donc, merci à vous tous qui furent préoccupés du sort des prisonniers,
les avocats et tous les autres ».

Fr. Gérard Jean-Juste, Haïti.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris