Projet à long terme

Une exposition

Une exposition

Objectif principal :
Sensibiliser à une thématique, faire signer des pétitions.

Autres objectifs :

Faire connaître Amnesty
Sensibiliser les élèves et les parents sur le thème des droits humains
Consolider l’équipe
S’amuser

Déroulement :

 Avant toute chose, arrangez-vous en groupe avec la direction ! Négociez à propos des objectifs du projet, du public visé (les élèves, les profs, les
parents, les frères et soeurs,...), de l’horaire (pendant les cours, avant les cours, sur le temps de midi, en soirée, lors de la fête de l’école ou lors de la
journée porte ouverte, ... ), des locaux, du matériel nécessaire, ...

 Prévoyez qui réalisera les panneaux et combien doit-il y en avoir en tout. Précisez le thème de chaque panneau, les textes à rédiger (thème,
longueur, format,...).
 Pensez à réaliser une maquette !
 Ne mettez pas trop de textes !
 Pensez à mettre en scène votre exposition dans l’espace. Par exemple, réalisez un parcours fléché, des décors, des questions, une feuille de route, des questionnaires, ...

 Pensez à parler des bonnes nouvelles, des personnes libérées,...

 Pensez à prévoir une annonce expliquant le but de l’exposition, la manière de s’inscrire : où, quand, comment ?

 Prévoyez si vous le voulez de récolter un peu d’argent. Vous pouvez peut-être prévoir de vendre les oeuvres d’arts à la fin de l’exposition ! Discutez du prix,...

 Ambiance, Ambiance ! Prévoyez un stand avec de la documentation, un petit mot d’accueil, de la musique !

Public :
un max de personnes : élèves de votre école, parents,
amis, médias locaux,...

Durée :
préparation de quelques semaines ; réalisation : une ou
deux semaines

Lieu :
le hall de l’école, les couloirs, une classe,...

Matériel :

 Trouvez des panneaux d’exposition.
Allez voir à la Cocof ou à la
Communauté française ou dans votre
commune, le matériel que vous
pouvez emprunter.

 Utilisez des affiches, des
dazibaos,...

 Les organisateurs peuvent par
exemple porter un t-shirt Amnesty,

 Prévoyez un stand de
documentations,...

 Les oeuvres d’art faites par les
élèves d’Amnesty + de quoi les
accrocher aux murs

 Vidéos, projections, animations,...

Personnes ressources :

 Des artistes, le professeur d’art, de dessin, de peinture,...

 Un graphiste

 Un informaticien

 Un journaliste

Autres idées :

Une expo de photographie, de sculpture, de marionnettes, de figurines en pâte à sel, terre glaise, des toiles humoristiques, ...
Coller au sol des photos de prisonniers ou victimes avec le slogan « Ne piétinez pas nos droits ».

Expériences Amnesty :

 Le groupe de l’Institut Daschbeck, à Bruxelles, a participé à la réalisation de toiles pour un labyrinthe sur le thème du droit d’asile, avant d’obtenir un
rendez-vous avec le directeur du centre fermé 127 bis pour lui faire part de ses préoccupations. Elle a aussi construit des objets symboliques pour
attirer l’attention des élèves : un mannequin d’enfant soldat et un bic géant invitant les gens à signer les pétitions.
Pour attirer l’attention, vous pouvez utiliser des dessins humoristiques que vous collerez un peu partout dans l’école, des couloirs aux WC en passant
par les cages ou les marches d’escaliers. Pour trouver des dessins ou logos utiles dans vos campagnes, rendez-vous sur le site
www.Amnesty-Volunteer.org

 En 2008, l’athénée royale de Lauzelle à Louvain-La-Neuve a réalisé une exposition sur la Chine.Les élèves exposent les problèmes de torture, du Tibet,
des camps de concentration, de la peine de mort, des censures Internet,... Ils ont ensuite été manifesté le 3 mai tous ensemble à Bruxelles. Tu peux
te rendre sur le blog qu’ils ont créé : http://amnesty.arolauzelle.over-blo...

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris