Actions rapides (mois de trois mois)

Organiser un événement sportif

Organiser un événement sportif


 Objectif principal
 :

Récolter des fonds en
organisant une marche ou
course parrainée


 Autres objectifs
 :

 Informer

 Se défouler, rire, s’amuser

 Faire connaître Amnesty

 Faire connaître le groupe
école et recruter de
nouveaux élèves

 Sensibiliser le quartier

- Déroulement :

 ? Arrangez-vous avec la direction pour savoir quels parcours réaliser autour de l’école, quel jour, comment faire passer les
annonces (dans le journal de classe, des affiches, ...)
 ? Prévoyez un lieu d’inscription et un moment pour savoir combien de candidats participent (par exemple : à midi tous les
mardi pendant deux semaines).
 ? Réalisez une feuille avec nom+ prénom+ signature+le
montant donné
 ? Pensez à une boîte à sous
 ? Prévoyez un certain nombre de kilomètres. Pourquoi ne pas
organiser deux parcours, un pour les très sportifs et l’autre
pour les moins ( par exemple un de 5 et un de 10 km)
 ? Prévoyez autour du parcours un ou deux stands
d’information Amnesty pour les personnes qui viennent
regarder la course
 ? Peut-être pensez à une récompense pour ceux qui ont couru
(passeport, t-shirt Amnesty)

Pour voir quelques exemples d’idées d’épreuves sportives sur le thème des droits humains, cliquez ici.


 Public
 : les élèves de l’école
qui désirent participer

- Durée :

Préparation : quelques
heures,

Réalisation : un après-midi (mercredi)

 Lieu : Dans le quartier, aux
alentours de l’école

 Matériel :

Affiches, t-shirt, un stand bougie (bougie
géante), banderoles, pancartes, stand,...

 Personnes ressources :

 Des membres d’Amnesty
 Des jeunes qui organisent des événements
sportifs
 Des animateurs scouts

EXEMPLE

« Je suis Vincent Dumoulin, animateur responsable de la Meute de Walcourt. Pour le camp louveteaux de cette année, voici ce que nous avons fait
concrètement pour aider Amnesty. Nous avons profité de la traditionnelle journée olympique pour sensibiliser les enfants :
Lors de la cérémonie d’ouverture, nous leur avons fait part de 3 pétitions qu’ils étaient ensuite librement conviés à signer. Ils l’ont tous fait avec
beaucoup d’enthousiasme et d’intérêt. Il faut dire que presque tous les jours nous leur racontions quelques chapitres du petit livre pédagogique sur
l’histoire de Chen. D’ailleurs, à ce propos, lorsque nous leur demandions s’ils voulaient la suite, ils étaient tous très emballés. A la fin de chaque
séance, on leur posait des questions à l’aide du petit livret questionnaire. Ils se sentaient donc bien concernés par la pétition pour libérer Chen. Les
deux autres étaient pour le Tibet et pour un autre prisonnier chinois.
Pour répondre à cette cérémonie, la première épreuve olympique était la course relais ; les relais étant les enveloppes contenant les pétitions en
question. C’était à qui ferait parvenir son enveloppe en Chine le premier. Cette course a eu beaucoup de succès.
On avait mis une ou deux affiches d’Amnesty sur les J.O dans le local.
Voilà, il me semble que c’est tout ce que nous avons fait. Je pense que c’est déjà pas mal. Mais nous ne comptons pas nous arrêter là, on fera
sûrement d’autres petites actions de ce genre durant l’année. »

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris