Fichier pédagogique à compléter

Guide de l’agitateur

Devenez des agitateurs Amnesty !


Le guide pratique que voici est un fichier de gestion de projet
proposé aux groupes écoles d’Amnesty. Son but est de rendre les
groupes autonomes dans la gestion des projets !
Des exemples de pistes d’action réalisées par les membres
d’Amnesty ainsi que des trucs et astuces pour agir, des jeux, vous
sont proposés !
Nous espérons que ce guide vous permettra de mener à bien toute
sorte de projets, de gagner du temps et de l’efficacité. Prenez les
renseignements qui vous intéressent et n’hésitez pas à vous lancer
dans des activités originales et nombreuses !

Ce guide appartient à : .....................................
Ecole : ..............................................................
Numéro du groupe : .........................................
Signature :

A. Pour rappel : ce qu’Amnesty attend des groupes-écoles.
Rien n’est plus motivant pour un professeur que de voir ses élèves bouger et
s’investir dans un projet en faveur des droits humains. C’est d’ailleurs une
mission de l’école : former des jeunes capables de réfléchir et d’agir pour un
monde meilleur.

 ? Les missions auxquelles tu t’engages :

 Te former et informer autour de soi
Les groupes reçoivent régulièrement des dossiers comprenant des informations
sur des personnes dont les droits ne sont pas respectés, des personnes en
danger à cause de leurs idées, de leur couleur de peau, de leur religion,
de leur langue, de leur orientation sexuelle, de leur identité ou de leur
nationalité,...
Les groupes reçoivent aussi des informations plus générales sur le pays où ça
se passe, sur l’évolution de la situation dans ce pays...
Pour informer autour de soi, dans l’école ou dans le quartier, Amnesty propose
aussi des tas d’outils, comme affiches, cassettes vidéo, expos,
témoignages,dossiers pédagogiques, site internet...
 Agir avec Amnesty
Actions urgentes, campagnes thématiques, projets particuliers... Ce ne sont
pas les propositions d’action qui manquent chez Amnesty ! Nous avons
réorganisé le travail des groupes écoles en deux grandes dimensions (voir plus
bas).
 Récolter des fonds
Les groupes-écoles doivent payer une cotisation annuelle de 25 € et participer
à la vente des bougies, afin de soutenir financièrement le mouvement. Chaque
groupe en règle de cotisation a droit à un pourcentage sur les recettes de la
vente des bougies. Ce bénéfice pourra être utilisé pour le paiement de la
cotisation et/ou d’autres frais liés à l’action du groupe (achat de timbres,
organisation d’événements…).
Attention, pour qu’un groupe soit officiellement reconnu et pour qu’il puisse
recevoir les documents de notre part, il faut qu’il soit en règle de cotisation
(25 €/an). La cotisation se paye normalement au début de l’année scolaire en
cours (septembre-novembre) sur le compte d’Amnesty 001-0520520-94 avec
la communication suivante : « cotisation école n°… ».

 ? Les projets, les actions :
Pour être plus efficace, nous voulons réorganiser le travail des groupes écoles
sur deux dimensions : la première se base sur un travail d’urgence, la seconde
sur le long terme. Ces deux dimensions peuvent coexister tout au long de
l’année, sans que cela ne doive nécessairement impliquer les mêmes élèves ou
professeurs.
 L’urgence :
Une partie du groupe (« cellule de crise ») sera formée pour devenir des
agitateurs : leur rôle est d’alerter l’entourage immédiat (l’école, les profs
comme les élèves) dès qu’Amnesty leur envoie une action urgente ou une
autre action nécessitant une réaction rapide. Les « responsables urgence »
devront s’organiser afin que, dans un délai très bref, ils puissent faire
participer un maximum de monde à l’action proposée, si possible en organisant
une action visuelle et originale. Pour cela, différentes pistes seront suggérées,
comme la réalisation d’une banderole, de silhouettes, de pétitions géantes…
(voir les fiches « actions rapides »).

 Le long terme :
Amnesty enverra un projet d’une année scolaire, qui nécessite une plus grande
préparation et fait appel à la gestion de projet et à la créativité. Pour ce type
de projet, nous offrirons plus de supports (dossiers pédagogiques, dvd,
affiches,…).

 ? Ce qu’Amnesty attend de toi, de ton groupe école :

Qu’il adhère à un programme minimum d’action, soit :
1. s’inscrire dans un réseau scolaire de réaction rapide et mobiliser un
maximum d’élèves à cette occasion ;
2. s’informer sur les grandes thématiques abordées par Amnesty dans ses
campagnes : la peine de mort et la torture, les violences contre les
femmes, les défenseurs des droits humains… (cela peut se faire sur le
long terme, en plusieurs années scolaires)
3. participer à la campagne bougies ;
4. prendre part à une action urgente par mois.
Pour ce faire, le groupe-école doit avoir un programme régulier de réunions, et
doit nommer au moins deux responsables de coordination : un élève et un
professeur. Si possible, ces personnes devraient avoir une adresse e-mail afin
de recevoir et de diffuser la lettre jeunes envoyée tous les mois par internet.
Le groupe-école est encouragé à s’associer avec d’autres groupes de jeunes
travaillant pour les droits humains au sein de l’établissement scolaire. Il sera
invité à une ou deux journées de formation/de motivation, où il pourra mieux
connaître l’action d’Amnesty et ses résultats (témoignages de personnes
libérées, ateliers pratiques, formations plus spécifiques…).
Beaucoup de groupes scolaires organisent des activités qui génèrent des
recettes (soirées, rallyes, ventes…). Que faire de cet argent ? Le don d’argent
d’un groupe n’est autorisé qu’à l’asbl Amnesty International Belgique
francophone, hormis l’aide financière explicitement demandée par le
Secrétariat international dans le cadre d’un cas individuel pris en charge par le
groupe.

 ? Les droits et les responsabilités de ton groupe école :

Les droits du groupe-école sont :

 Organiser des événements locaux au nom d’Amnesty International, dans le
respect des règles du mouvement ;

 Bénéficier du support logistique, notamment l’information nécessaire à son
travail.

 Bénéficier d’une assurance couvrant la responsabilité civile des membres du
groupe lors de l’organisation des activités — non couvertes par l’assurance
de l’école — dans le cadre d’Amnesty International. À cette fin, le groupe
fournira en temps utile tous les renseignements nécessaires au secrétariat
national.

 Bénéficier de l’aide d’Amnesty dans le prêt de matériel promotionnel :
expos, bougie gonflable, banderoles,…

Les devoirs du groupe-école sont :

 Former les membres du groupe-école à la question des droits humains et au
travail d’Amnesty International ;

 Envoyer à la fin de chaque année scolaire un rapport d’activité ainsi qu’un
bilan financier ;

 Payer la cotisation annuelle de 25 euros par an.

 Ne pas s’adresser directement aux instances nationales du pays
sans concertation préalable avec le Secrétariat national.

Formulaire d’inscription 2008-2009 :
À renvoyer au Programme Jeunesse d’Amnesty International,
9 rue Berckmans, 1060 Bruxelles. Fax : 02/537 37 29 / jeunes@aibf.be

1° Est-ce que vous avez déjà participé en tant que Groupe école
d’Amnesty ?
OUI
NON

2° Est-ce que vous avez un groupe "parrain" ou des contacts avec un
groupe local d’Amnesty ?
OUI
Quel est le numéro de ce groupe ? N°...............
NON
Si non, voulez-vous avoir un groupe parrain ? OUI / NON
NB : Un groupe parrain peut vous aider à mener certaines actions, vous former
sur Amnesty et les droits humains, ou encore vous fournir en matériel
(bougies,…).

3.Qui sont les responsables de votre Groupe-Ecole ?
PROFESSEUR :
NOM ………………………… PRENOM ………………………
RUE ET N°……………………………………………………….
CODE POSTAL ………….………LOCALITE ………………...…...
TELEPHONE……………………..FAX…………………………...
E-MAIL…………………………
ELEVE :
NOM ………………………… PRENOM ………………………
RUE ET N°……………………………………………………….
CODE POSTAL ………….………LOCALITE ………………...…...
TELEPHONE………....……………..FAX………….....……E-MAIL…………………………

B. Deviens un agitateur !

1. Moi, je change le monde

Changer le monde c’est s’y mettre à plusieurs, se réunir,
imaginer, faire le plein d’idées, exprimer ses envies, ses attentes, ses rêves, ses
passions,...
Sérieux, il faut arrêter de dire que finalement, même si on s’implique, ça ne
change pas grand chose ! C’est faux ! la preuve : si tu ne fais rien, ce sera pire !
Alors apprends à agir, à monter des
projets tripants, bouge-toi pour
participer à la création d’un monde
meilleur !!!

 M’engager avec Amnesty...
 ? Sais-tu que des jeunes de ton âge participent régulièrement à des rencontres
internationales avec d’autres jeunes d’A.I ? Des jeunes belges sont ainsi partis
en Israël, au Maroc, en Irlande, en France, en Slovénie,...
 ? Sais-tu que grâce aux actions urgentes, aux lettres de soutien, aux efforts
déployés par les membres d’Amnesty dans le monde, Imen, Camilo,
Antoinette,... ont été libérés ? Tu trouveras une série de témoignages sur le site :
http://www.amnestyinternational.be/spip.php?rubrique86
 ? Sais-tu aussi qu’une chanson « Pas la peine » a été écrite par des jeunes,
exprimant leur opposition à la peine de mort et que de nombreux artistes
comme Jeronimo, Starflam, Venus, Girls in Hawaii, Yel, Marka et d’autres, se
sont investis dans le projet en acceptant de parrainer les jeunes, en leur
apportant des conseils et en acceptant de participer bénévolement à
l’enregistrement de cette chanson ?
 ? Sais-tu que pendant plus d’un an, des jeunes d’Amnesty ont noué des liens
avec des personnes travaillant sur le terrain pour plus de justice et de respect
de la dignité humaine ? Ensuite, autour des liens qu’ils ont noués, ils ont réalisé
un projet créatif ! Les meilleurs projets ont été récompensés par un voyage sur
le terrain (Argentine, Burkina, Guatemala,...) dans le but de ramener un
reportage sur les défenseurs des droits humains.
Si tu désires plus d’informations, n’hésite pas à consulter notre site :
http://www.amnestyinternational.be/index.php

 Trucs et astuces pour agir :
 ? Donne tes idées, tout est possible !
 ? Inspire-toi en t’informant sur la situation mondiale ! Lis des histoires, passe
du temps à l’extérieur, prends contact, navigue sur internet, ...
 ? Mets-toi en condition pour imaginer ce que tu voudrais changer...
 ? Elève la voix contre l’injustice
 ? Impose-toi comme artiste, musicien, acteur
 ? Implique-toi dans un groupe Amnesty et monte un projet

 Petits jeux pour faire jaillir ton imagination :
1. Le brainstorming
Avant toute chose, échauffe-toi, plonge-toi dans une ambiance de créativité.
Par exemple, avec tes amis, lance une idée qui te touche, qui te passionne.
Chacun à votre tour, jetez vos idées comme elles viennent, et on les note au
vol.
2. La carte d’identité positive
Sur une feuille divisée en quatre parties, inscris : une activité qui te passionne
et à laquelle tu participes, un paysage de rêve, une personne que tu admires,
un chouette souvenir qui t’a marqué. Partage avec ton groupe...
Si tu veux d’autres idées de petits jeux, tu pourras en trouver sur le site :
http://www.lesscouts.be/animer/les-outils/

 ? Moi je change avec Amnesty ! Complète...
Prends du temps pour organiser les choses, pour acquérir des
outils, des compétences, pour développer ton initiative et ta
débrouillardise, pour réaliser un PROJET.
Rassures-toi, ce n’est pas si compliqué de transformer tes
passions en projet !
Qu’aimes-tu faire ? Quelles sont tes passions ? Pense à tes hobbies, à ce que tu aimes faire pendant tes temps libres !
..............................................................................................................
..............................................................................................................
......................................................................................................
Qu’est ce qui te dérange dans la vie de tous les jours ? Pense à certaines
choses que tu aimerais changer ou améliorer avec Amnesty.

 A propos de toi
...............................................................................
........................................................................................................

 A propos de ton école :
..........................................................................
........................................................................................................

 A propos de ton pays :
...........................................................................
......................................................................................................

 A propos du monde :
............................................................................
.......................................................................................................

Quelles sont tes compétences ? Que sais-tu faire ?
Pense à tes qualités communicationnelles, théâtrales, de musicien,
d’animateur, d’informaticien, ...
..............................................................................................................
.......................................................................................................
Maintenant imagine comment tes hobbies, tes compétences, tes passions, tes
préoccupations, peuvent être utiles à l’organisation d’une action Amnesty !
..............................................................................................................
........................................................................................................

2. Ensemble, faisons de notre projet un succès !

Pour changer les choses, mieux vaut s’y
mettre à plusieurs ! Une équipe de projet est
formée de jeunes, comme toi, motivés à agir,
à réaliser des actions.
Construire un projet c’est partir des idées de
chacun, c’est se mettre d’accord tous
ensemble sur des pistes d’action, c’est
prendre des décisions,...

 Et chez Amnesty...
 ? As-tu remarqué que les groupes d’Amnesty International sont composés
de tous les âges, de toute culture, et qu’ils travaillent ensemble pour
atteindre le même objectif ? Grâce à cela, chacun peut apporter sa
contribution, son rôle à la création du projet avec ses propres idées, ses
talents, ses compétences ! Sais-tu qu’Amnesty International est la plus
grande ONG au monde qui rassemble des bénévoles ?!

 Trucs et astuces pour une bonne équipe :
 ? Communiquez, organisez des réunions régulières
 ? Le choix du projet doit rallier un maximum de personnes
 ? Les rôles et responsabilités de chacun doivent être définis. Faites un suivi
des tâches !
 ? Installez, créez une ambiance d’écoute, de confiance, de respect, de
créativité, de motivation, d’humour !
 ? Il est important de susciter le sentiment d’appartenance au groupe (par
exemple : portez les t-shirt Amnesty, créez des slogans, des chansons,...)
 ? Allez vers les gens, n’attendez pas qu’ils viennent à vous, informez,
recrutez, allez à des événements où vous trouverez des gens motivés.
 ? Amusez-vous, ne faites pas que travailler mais détendez-vous en faisant des
jeux, apprenez à mieux vous connaître en faisant des sorties (spectacles),
en partant en week-end,...

 Et toi ?
Tu possèdes des talents ? des passions ? des compétences ? des préoccupations ?
Regarde autour de toi et rends-toi compte du beau bouquet de talents, d’idées
qui composent ton groupe !! Et lance-toi...
Te sens-tu l’âme d’un leader ? d’un trésorier ? d’un secrétaire ? d’un écrivain ?
d’un artiste peintre ? d’un acteur ? d’un informateur ? d’un recruteur ? ... Ose
t’engager !

 Comment choisir un seul projet ? Quelques exemples de techniques de
prise de décision :
1. Le vote, tout le monde connaît ! A main levée ou par écrit, ceux qui ont
le plus de voix l’emportent.
2. La sélection consiste à d’abord donner toutes les idées et les inscrire
sur un tableau, ensuite que chacun vienne entourer celles auxquelles il
adhère et barrer celles qu’il ne veut pas. L’idée choisie sera celle qui sera
la plus entourée.
3. La délégation. Chaque petit groupe qui a fait une proposition de projet
envoi un de ses membres. Ceux-ci, les délégués, confrontent leurs avis,
discutent sur les différentes propositions. Les équipiers observent,
écoutent, et ont la possibilité de communiquer avec leur délégué mais
uniquement par messages écrits. Une fois le débat terminé, un vote est
réalisé afin de choisir le projet.

 Petits jeux pour améliorer le débat :
1. Le bâton de parole : si tu as le bâton de parole alors tu es autorisé à
parler, sinon, chut, laisse parler les autres !
2. La foire aux idées : toutes les idées sont mises sur une feuille, on cherche
ensemble comment les combiner, les fusionner ou améliorer l’une ou
l’autre proposition. L’important, c’est de découvrir ce qu’il y a derrière la
proposition. Quel est le désir de chacun ?

 ? Moi, je rêve, j’agis avec Amnesty !! Complète...
Quels sont les différents projets proposés dans le groupe et que
tu aimerais réaliser ?
...........................................................................................
..........................................................................................
................................................................................................
Quelles techniques avez-vous adoptées pour choisir le projet ? .......................
....................................................................................................
Ensemble, quel projet avez-vous choisi ?.....................................................
..............................................................................................................
...................................................................................................
Qu’est ce qui t’intéresse le plus dans le projet sélectionné ?............................
..............................................................................................................
..................................................................................................
Sois un complément aux besoins des autres ! Quel rôle te sentirais-tu capable
d’assumer au sein du projet ?......................................................................
......................................................................................................

3. Planifions, organisons, agissons pour les droits humains !

Organiser, planifier, c’est faire la liste de tout ce
qu’il y a à faire pour mener à bien la concrétisation
du projet. Etablir un calendrier, partager les
tâches,...

 Et chez Amnesty ?
Sais-tu que partout dans le monde des jeunes
d’Amnesty organisent des soirées à thèmes,
des concerts, des soupers, des expositions,
..., pour exprimer leurs opinions, pour
informer, pour récolter des fonds ? (voir
fiches )

 Trucs et astuces pour une bonne
organisation
 ? Comprenez clairement le projet et
établissez une liste d’objectifs
 ? Faîtes un plan des étapes principales pour
réaliser le projet
 ? Partagez-vous les différentes tâches
 ? Pensez au matériel
 ? Fixez des objectifs hebdomadaires, mensuels, faites un calendrier, pensez
aux échéances
 ? Assurez-vous que vos objectifs sont réalistes et mesurables
 ? Pensez aux éventuels obstacles possibles et imaginez des solutions

 Petits jeux pour planifier
1. Les ministres
Ensemble, vous allez établir une liste des différents ministres indispensables à
la réalisation du projet. Selon le projet, choisissez les ministres et attribuez
leur des tâches.
Par exemple : le ministre de la culture s’occupe de la recherche d’informations,
de documentations,.. Le ministre de l’intérieur pense à la décoration, aux
aménagements,... Le ministre de la santé organise pharmacie, secourisme,
menus, sports,... Le ministère des transports s’occupe quant à lui des
réservations,... Chaque personne peut alors s’inscrire dans la tâche qui lui
convient !
2. Les réunions
L’ordre du jour doit être défini avant par deux personnes du groupe. Chaque
participant doit en être informé. Le jour de la réunion, ces deux personnes
animent et gèrent les prises de parole, recadrent les sujets, gèrent le timing,...
Un secrétaire est désigné pour garder des traces de la réunion et envoyer à
chacun par mail, le rapport de la réunion et les décisions prises, en n’oubliant
pas de donner la date et le lieu de la prochaine réunion. (Voir fiche : Animer une réunion)

Urgent : On se voit...
Quand ? vendredi midi
Où ? comme d’hab
Pourquoi ? quid a propos des menus du souper Argentin ?Ayez des idées !



 ? Moi, je suis un agitateur ! Voici un exemple de planning qui t’aidera
peut-être ! Complète...
Le planning : étapes vers la réalisation du projet

 A faire

 Prise en
charge par :
 Difficultés
possibles +
solutions
 Matériels,
 ressources
 Echéances
 ......
...................

4. Evaluons ensemble notre projet

Prenez le temps de réfléchir, de vous remettre en question ! Sachez que tout ce que
vous avez appris à chaque étape est essentiel pour que vos efforts aient un
impact durable !

 Trucs et astuces pour s’autoévaluer, pour évaluer :
 ? Réfléchissez à l’élément déclencheur qui vous a permis de passer de
l’inspiration à l’action
 ? A votre avis, quelles ont été les ressources les plus utiles ?
 ? De quelles manières avez-vous approfondi ou acquis de nouvelles
connaissances ?
 ? Quelles compétences est-il nécessaire d’améliorer ?
 ? Comment as-tu fait pour garder ta motivation ? Et si tu ne l’as pas gardée,
pourquoi ?
 ? Avez-vous atteint tous les objectifs prévus ? Si non, pourquoi et comment
les atteindre dans un futur projet ?
 ? Quels obstacles avez-vous rencontrés principalement ? Comment les
surmonter ?
 ? De quels résultats êtes-vous les plus fiers ?
 ? Quels sont les conseils que vous donneriez à d’autres jeunes qui essayent
de réaliser un projet similaire ?
 ? Sachez que l’évaluation ne doit pas uniquement se faire à la fin du projet
mais bien durant tout son déroulement. Elle peut également se faire sous
différentes formes (jeux, question à choix multiple, oralement, ...) et
concernant diverses facettes du projet (coopération, évolution, motivation,
organisation, ...).

 Petits jeux pour évaluer
Ecris sur une feuille tes impressions, et partage-les avec les personnes de ton
groupe.
1) Ce que j’ai aimé
2) Ce que j’ai trouvé difficile
3) Une chose que je changerais
4) Ce que j’ai appris
5) Une question que je me pose
6) De quoi suis-je fière ?

 ? Moi, je suis critique !
Voici un exemple de fiche d’évaluation qui te sera peut-être utile ! Complète...

A ton avis
 Pour l’avenir : à
garder

 Pour l’avenir : à
changer

 Le projet était-il
bien choisi en
fonction de
l’objectif ?

 T’es tu senti écouté ?
Tout le monde a-t-il
pu s’exprimer ?

 Saviez-vous quelle
direction le projet
allait prendre ?

 Y a-t-il des choses
que vous avez
oubliées dans
l’organisation ?

 Le budget a-t-il été
respecté ?

 Le matériel était-il
suffisant et
adéquat ?

 Tout le monde a-t-il
respecté ses
engagements ?

 Le projet a-t-il
généré des
rencontres, des
expériences
nouvelles ?

 Le résultat obtenu
a-t-il été proche de
vos attentes ?

 Des remarques ?

 Que faudrait-il
changer pour une
prochaine fois ?

5. S’engager en dehors des groupes-écoles !

En plus des groupes écoles, Amnesty International propose aux membres,
d’autres manières de s’impliquer.

 ? Le site Internet : http://www.amnestyinternational.be/index.php

 ? Suis le mouvement : les formations
Sais-tu qu’Amnesty, chaque année, organise des formations ? Et oui ! Différents
modules d’une journée sont organisés pour que tu puisses mieux connaître
l’organisation elle-même avec ses campagnes actuelles et les thèmes qu’elle
aborde en vue de défendre les droits humains.
Voici quelques exemples de thèmes abordés lors des formations : découvrir
Amnesty, missions et fonctionnement d’Amnesty, combattre la torture,
violences conjugales, dignité humaine et droits fondamentaux, agir en faveur
des individus en danger, la protection internationale des droits fondamentaux,
parler d’Amnesty, le rôle d’Amnesty dans la protection des réfugiés, parler de
la peine de mort, l’homosexualité et les droits humains,...
Pour tout renseignement rendez-vous sur le site : www.amnesty.be
Par e-mail : formations@aibf.be

 ? Deviens bénévole !
Tiens un stand !
Chaque année, dès le mois de novembre jusqu’au 10 décembre, pour la
journée internationale des droits de l’homme, nos bougies de la liberté sont
disponibles. Dans toute la Belgique, derrière des stands, des milliers de
bénévoles sont actifs pour nous aider à récolter des fonds !
Rejoins-nous en envoyant un e-mail : benestand@aibf.be

Tu peux également vendre des bougies à ton entourage en nous demandant de
te livrer une boîte de 12. Ce système de livraison est gratuite et te permets de
nous remettre les invendues.

Ou encore, deviens bénévole : anime dans les écoles secondaire, tiens un stand
lors d’un festival, participe à une manifestation, à une action symbolique,
inscris-toi dans le groupe 18-25 ans Actiôm, les groupes universitaires, ...,
pour d’autres actions durant toute l’année ! N’hésite pas à nous contacter !
benevole@aibf.be

 ? Action SMS
Chaque semaine, nous envoyons un SMS (1euro) sur ton gsm, si tu le désires,
avec le descriptif d’une action pour laquelle nous sollicitons ton attention et ton
soutien. Afin de signer en faveur de l’action, il t’est demandé de répondre par
SMS avec ton nom, ton prénom et ton adresse. Ce SMS sera donc ta signature
à notre lettre de protestation.
Pour t’abonner : envois le code AU au 3313 (1 euro le sms).

 ? Les Actions urgentes
Le réseau des Actions urgentes repose sur la mobilisation de personnes prêtes
à intervenir en faveur d’une personne dont la vie ou la sécurité physique est en
danger. Ces membres envoient au plus vite des lettres au gouvernement
responsable. Et grâce à tous, plus ou moins dans un cas sur trois, les
conditions changent, les peines sont réduites, les prisonniers libérés.
Te sens-tu prêt à nous aider ? Inscris-toi à la lettre jeune à l’adresse :
jeunes@aibf.be
Cette lettre contient des actions, des bonnes nouvelles, des clips,..., et te sera
envoyée une fois par mois.

 ? Les Actions jeunes à travers le monde
Durant les mois d’été, des formations sont organisées pour les jeunes
d’Amnesty venant du monde entier le « Youth Camp ». Ces jeunes, pendant
une semaine, sont formés à être efficaces lors de campagnes et à agir en
faveur des droits humains. Par exemple en 2007, des jeunes belges, irlandais,
allemands, palestiniens se sont retrouvés à Dublin. Tu trouveras toutes les
informations sur leur blog : http://blogisrael.amnestyinternational.be/

En 2008, un groupe de 50 jeunes, de 18 nations européennes, activistes
d’Amnesty, sont allés à Paris. Les jeunes se sont répartis en quatre groupes,
chacun ayant une tâche particulière. Le premier s’occupait de l’organisation
d’une action qui se tenait à Paris en guise de conclusion du camp, le second
avait pour tâche d’étudier la possibilité d’organiser une semaine d’activités
nationale pour les jeunes AI dans leurs nations respectives. Le troisième et le
quatrième groupe étaient respectivement chargés de la documentation des
activités du Youth Camp, et de la conception des mesures d’amélioration des
prochaines éditions.
Tu trouveras toutes les informations sur le site :
http://summercamp.amnestyinternational.be/

 ? Le matériel d’Amnesty
Tous nos articles sont vendus par Amnesty International dans le but d’avoir des
bénéfices consacrés à l’action en faveur des droits humains à travers le monde.
Tu trouveras des t-shirt, des stylos, des bougies, des pendentifs, des cartes de
voeux, des post-it, des tatouages, ...
Tu peux commander les articles à l’adresse : www.amnesty.be/boutique

[|Finalement...
Engagez- vous ! Cela signifie vous former aux valeurs contenues
dans les droits humains et les faire connaître autour de vous.
Militez ! Agissez en faveur des victimes d’injustices ! Participez !
Soyez impliqués dans le mouvement, faites connaître vos idées,...


FICHIER PEDAGOGIQUE
AMNESTY INTERNATIONAL, RUE BERCKMANS, 9 À 1060 Bruxelles
02/538 81 77 http://www.amnesty.be http://www.amnesty-jeunes.be

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris