Actions rapides (mois de trois mois)

Des actions urgentes

Des actions urgentes

Objectif principal :

Tous les jours, des personnes subissent dans leur pays des arrestations arbitraires,
des conditions de détention effroyables, des procès truqués, des humiliations, des
tortures ou même la peine de mort. Vous pouvez réagir, recevoir tous les mois une
action urgente jeune et écrire une lettre pour les soutenir.

Pour s’inscrire, remplissez le formulaire en ligne en cliquant ici.

Vous recevrez tous les mois la lettre jeunes, contenant une action urgente mais aussi d’autres infos, dont les bonnes nouvelles !

Pour avoir déjà avoir un aperçu des résultats des actions urgentes
lancées par Amnesty,
cliquez ici

Vous pouvez également retrouver les actions urgentes jeunes ici.

Déroulement :

 Inscrivez-vous et proposez aux membres de votre groupe de s’inscrire à la llettre jeunes sur le formulaire en ligne.

 Imprimez les modèles de lettres pour les faire signer à un stand ou lors d’un événement.

 faites part des bonnes nouvelles aux personnes de votre école en
affichant des posters, des photos, des silhouettes, dazibaos,...

 organisez une action symbolique pour attirer l’attention du public sur le cas que vous défendez.

 Affichez l’adresse du site www.amnesty-jeunes.be et www.isavelives.be

Pour avoir plus d’informations, rechercher d’autres actions par thème, pays, voir les bonnes nouvelles,...
rendez-vous sur le site www.isavelives.be

Public : tous les jeunes du secondaire

Durée : une fois par mois

Lieu : à l’école / chez vous.

Matériel :
Un ordinateur, des affiches, colle, photos, silhouettes (voir fiche silhouette)

Personnes ressources :
Professeur d’informatique, une personne d’Amnesty, ...

Autres idées :

Pour chaque nouvelle
action, cherchez un
moyen de la faire
connaître à un grand
nombre de personnes
par des affiches,
silhouettes, mailinglist,
action-choc,...

EXEMPLE

JPEG - 44.2 ko
©stopchildexecution.com

ACTIONS URGENTES juin 08 : Saeed Jazee, un
jeune sculpteur iranien, est détenu dans un
centre de détention pour mineurs à Karaj, dans
la province de Téhéran. Il a été reconnu
coupable du meurtre d’un jeune homme de 22
ans, tué en 2003 alors que lui-même n’en avait
que 17. Il a finalement été grâcié. Pour en savoir +, cliquez ici


Ne pas oublier d’afficher les bonnes nouvelles !

« Je suis très heureuse d’être libre, et ma liberté
est comme une nouvelle naissance ». Nazanin
Fatehi, après sa libération le 31 janvier 2007.
« ...Quand j’ai été libéré, j’ai découvert que
beaucoup d’organisations avaient fait
campagne pour moi dans le monde entier. Ma
mise en liberté est la conséquence des efforts
de toutes ces personnes. ... Je tiens à vous
remercier tous. Merci beaucoup pour vos
efforts. Je ressens un rayon protecteur sur moi
maintenant que j’ai été libéré, mais je voudrais
rappeler à chacun que mes amis sont toujours
en prison. Continuez, s’il vous plaît à leur écrire
des lettres. Ils ont vraiment besoin de votre
appui. » Zoueirat Yaourt, Tunisie.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris