Journée internationale des droits des femmes Non au harcèlement des femmes et des filles dans l’espace public !

Cette année, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, nous te proposons d’agir pour lutter contre le harcèlement des femmes et des filles dans l’espace public.

Nous avions annoncé dans notre kit d’action de janvier que nous te proposerions, à l’occasion du 8 mars, une action contre les violences au sein des couples... Finalement, changement de programme ! Nous avons décidé de mettre en avant ce jour-là la question du harcèlement des femmes et des filles dans l’espace public.

Le harcèlement des femmes et des filles dans l’espace public, on en parle ?

Tentative de drague, bousculade volontaire, gestes vulgaires, insultes sexistes, mais aussi attouchements et parfois viol… Tous ces comportements, interdits par la loi, sont bien connus des femmes et des filles, qui les subissent au quotidien, partout où elles vont.

Dans une enquête de l’ASBL Vie Féminine datant de 2017, 98% des jeunes femmes interrogées déclaraient avoir vécu du sexisme dans l’espace public. Que ce soit dans le bus, au parc, dans la rue ou encore dans les centres commerciaux, leur déplacement devient souvent un calvaire, les forçant à modifier leurs habitudes vestimentaires, de trajet, d’horaire.

Les actes de harcèlement sont souvent banalisés, autant par les victimes, lassées de les subir, que par les témoins qui ne réagissent pas toujours pour les dénoncer.

Tous les actes de harcèlement sexiste dans l’espace public sont pourtant interdits par la loi. Les personnes qui les commettent peuvent être condamnées à une peine de prison pouvant aller jusqu’à un an de prison et une amende pouvant s’élever jusqu’à 1000 euros.
Quant aux violences sexuelles, elles peuvent donner lieu à des de peines bien plus lourdes.

Quelque soit sa forme, le harcèlement est intolérable. Dans l’espace public aussi !

Comment agir pour lutter contre le harcèlement des femmes et des filles dans l’espace public ?

Afin de dénoncer ce phénomène, nous te proposons à l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, de mener une action de sensibilisation à ce sujet dans ton école.

Comment ? En interpellant les autres élèves à la récré ou sur un temps de midi pour leur parler de cette question. Tu peux prévoir un petit stand avec du matériel à distribuer aux élèves intéressés ainsi que du matériel pour être visibles et leur poser quelques questions : ont-ils déjà été témoins d’un acte de harcèlement de filles ou de femmes dans la rue, dans un café, dans les transports en commun ou ailleurs ? Si c’est le cas, quelles ont été leurs réactions ? Si tu t’adresses à des filles, tu peux également leur demander si elles ont déjà été victimes de comportements inacceptables sur le plan corporel, physique ou verbal dans l’espace public. Quel est selon eux ou selon elles le comportement à adopter lorsque l’on est victime ou témoin d’un acte de harcèlement ?... Pourquoi ne pas dessiner des grosses bulles sur des cartons ou des feuilles puis y noter à l’intérieur quelques questions et les afficher derrière ton stand ?

Pourquoi aussi ne pas leur proposer un petit quizz sur les comportements qui peuvent être considérés comme de la drague et ceux qui relèvent du harcèlement ?

L’objectif ? Parler de cette question sans tabou et faire du bruit autour de ce sujet pour que cela cesse. Les filles et les femmes ne doivent plus avoir peur ! Il faut faire savoir aux harceleurs que leurs comportements sont inacceptables, et donner aux victimes et témoins un moyen de se faire entendre en cas de harcèlement.

Du matériel à ta disposition pour participer à cette action

Pour participer à cette action, nous mettons à ta disposition :

  • une petite brochure "Stop au harcèlement des femmes et des filles dans l’espace public"
  • des sifflets "quand c’est non, c’est non"
  • des badges "quand c’est non, c’est non"
  • des affiches sur le sujet

Pour commander du matériel pour cette action

Le matériel pour cette action sera disponible seulement début mars. Tu peux cependant d’ores et déjà passer commande pour cette action. Il s’agira d’une pré-commande que nous traiterons immédiatement dès que l’ensemble du matériel pour cette action sera disponible afin que tu puisses le recevoir pour le 8 mars au plus tard.

Des infos pour préparer ton action

Voilà quelques infos utiles pour préparer ton action.

Si tu veux réaliser un quizz sur les comportements qui peuvent être considérés comme de la drague et ceux qui relèvent du harcèlement, on te donne quelques pistes.

Drague ou harcèlement ?

Exprimer poliment, dans un contexte adapté, son envie de connaître une personne ou de la revoir, et respecter son éventuel refus.
Drague !

Siffler à une personne, n’importe où : dans la rue, au travail, dans les transports en commun, au parlement, etc.
Harcèlement !

Faire un commentaire sur le physique ou la tenue d’une personne qui n’a rien demandé ou qu’on ne connaît pas.
Harcèlement !

Insister après un refus ou une absence de réponse.
Harcèlement !

Prendre le refus d’une personne pour de la timidité.
Harcèlement !

Suivre ou imposer sa présence à une personne qui ne répond pas ou exprime un refus d’échanger.
Harcèlement !

Envoyer des SMS sexuels à une personne qui n’a pas consenti à ce jeu.
Harcèlement !

User de sa position pour obtenir des faveurs.
Harcèlement !

Menacer une personne pour qu’elle accepte des avances.
Harcèlement !

Toucher/pincer les fesses/les seins en dehors d’un rapport mutuellement consenti.
Agression !

Embrasser une personne par surprise ou contre son gré.
Agression !

Plaquer une personne contre un mur par surprise ou contre son gré en dehors de tout rapport consenti et mutuel.
Agression !

Source : Paye Ta Shnek

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris