Les entreprises de tourisme en ligne doivent se retirer des colonies israéliennes illégales en Palestine occupée

La Palestine c’est où, c’est quoi ?

La Palestine est située au Proche-Orient, entre l’Asie et l’Afrique. Au Proche-Orient, il y a aussi : l’Irak, la Jordanie, le Liban, la Syrie, etc.

La Palestine est composée de territoires dispersés qui ne constituent pas un État officiellement reconnu par l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Pourquoi ? Parce qu’Israël et l’Autorité palestinienne se disputent ces territoires depuis 1948, date de la création d’Israël après la Seconde Guerre mondiale. À l’époque de sa création, Israël devait constituer un refuge pour les personnes de confession juive persécutée pendant la guerre, mais des gens vivaient déjà sur ce territoire.

En attendant, les territoires palestiniens sont dirigés par Mahmoud Abbas, le chef de l’Autorité palestinienne (une sorte de gouvernement provisoire) et la capitale provisoire de l’Autorité palestinienne, est située en Cisjordanie et s’appelle Ramallah.

Le conflit Israël-Palestine

Le conflit avec Israël dure depuis soixante ans, depuis la création de l’État d’Israël, en 1948.

Benyamin Nétanyahou, le chef de l’État israélien, mène une politique d’exclusion des Palestiniens qui vivent là ou qui souhaitent revenir. Les juifs ont le droit à la terre et au logement mais pas les Palestiniens.

Au sein des territoires palestiniens, Israël construit des colonies. Par exemple, Israël a construit des logements dans la Cisjordanie occupée. Là-bas, il y a des villes réservées aux juifs et des infrastructures pour eux : des routes, des camps de l’armée, des écoles et même des universités. Les colons juifs y contrôlent les ressources telles que l’eau ou les terres agricoles.

D’après le droit international humanitaire, ces colonies israéliennes sont illégales. De plus, les droits humains des Palestiniens y sont violés.

Le tourisme dans les colonies

Les colonies israéliennes sont soutenues par une série d’activités économiques qui contribuent au maintien d’une situation illégale.

En effet, les plus grandes entreprises de tourisme gagnent de l’argent en proposant leurs services aux touristes dans les territoires occupés : Airbnb, Inc. (Airbnb), Booking.com B.V. (Booking.com), Expedia Group, Inc. (Expedia) et TripAdvisor, Inc. (TripAdvisor)

En faisant la promotion d’activités touristiques dans les colonies, ces entreprises contribuent aux violations des droits humains sur ces territoires.

Les entreprises doivent respecter le droit international humanitaire !

Les Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme prévoient que les entreprises doivent respecter le droit international humanitaire et tous les droits humains.

La responsabilité de respecter les droits humains exige que les entreprises « évitent d’avoir des incidences négatives sur les droits de l’homme ou d’y contribuer par leurs propres activités, et qu’elles remédient à ces incidences lorsqu’elles se produisent  ». Si une entreprise constate que son activité cause des atteintes aux droits humains alors elle doit arrêter cette activité.

Afin de respecter le droit international humanitaire et les droits humains, Airbnb, Booking.com, Expedia et TripAdvisor doivent cesser de proposer des hébergements, des activités et des attractions touristiques situés dans les colonies.

Tripadvisor dans les colonies israéliennes illégales

TripAdvisor est le site web de tourisme le plus visité par les touristes se rendant en Israël : le site propose au moins 70 annonces pour des destinations situées dans les territoires colonisés !

En proposant ces annonces, le site aide l’économie des colonies et contribue à leur agrandissement.

Faire la promotion de colonies comme s’il s’agissait de destinations touristiques donne l’impression que la situation est légale et « normale  ». Or ce n’est pas le cas : les territoires occupés ne sont pas des destinations touristiques, ce sont des territoires volés et leur création constitue un crime de guerre.

Tu as encore 30 secondes ? Signe notre pétition !

Demande au patron de l’entreprise TripAdvisor d’arrêter de proposer des services aux touristes sur des territoires occupés illégalement !

Demande à Stephen Kaufer de cesser de répertorier ou de promouvoir sur son site des propriétés, des activités et des attractions qui se trouvent dans des colonies israéliennes illégales ou qui sont gérées par des colons dans les territoires palestiniens occupés.

Toutes les infos
Toutes les actions

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris