Fermez Guantánamo !

Te souviens-tu des attentats terroristes du 11 septembre 2001 aux États-Unis ? Trois avions avaient foncé sur les tours jumelles du World Trade Center à New York et sur le Pentagone à Washington. Suite à ce tragique évènement, le gouvernement des États-Unis a lancé une « guerre contre le terrorisme », visant le groupe terroriste Al-Quaïda. Malheureusement, cette politique s’est rapidement transformée en une traque aux terroristes, faisant fi des droits humains. C’est dans ce contexte que le fameux centre de détention de Guantánamo a été ouvert..

Guantánamo, symbole de honte

Située sur l’île de Cuba, la prison de Guantánamo est rapidement devenue le symbole de violations massives des droits humains. Ouverte en 2002 par le gouvernement des États-Unis, elle est connue pour ses innombrables cas de torture et détentions illégales…
Pourquoi à Cuba ? Car le pays ne relève pas de la législation étasunienne. En effet, il s’agirait de détentions « extra-judiciaires ». Dès lors, pas besoin de respecter le droit selon les défenseurs de cette prison ! C’est pratique dis donc. Mais dans la réalité, cette prison viole le droit international.

D’après les autorités étasuniennes, près de 800 personnes auraient été détenues à la prison de Guantánamo. En 2009, le président Barack Obama avait promis de la fermer, mais il n’a pas transféré tous les prisonniers qui s’y trouvaient. Aujourd’hui, il reste encore une quarantaine de personnes, dont la plupart sont incarcérées illégalement depuis des années, sans jamais avoir eu d’inculpations ou de procès.

Terroriste ou non, là n’est pas la question. Tant qu’une personne n’a pas été jugée coupable par un tribunal indépendant et impartial, la personne est innocente. Et toute personne a droit à un jugement et un procès équitable.

Prenons l’exemple de Toffiq al-Bihani.

  • Toffiq al-Bihani est yéménite. Il a été arrêté en Iran fin 2001 ou début 2002 par les autorités iraniennes qui l’ont ensuite remis aux forces étasuniennes en Afghanistan. Il a été incarcéré dans le centre de détention de la CIA, où il a été soumis à des actes de torture. Depuis 2003, il est enfermé à Guantánamo sans qu’il ne fasse l’objet d’aucune inculpation pour une quelconque infraction.

Une fermeture prévue, mais oubliée…

Le groupe de travail mis en place par Barack Obama avait indiqué au sujet de Toffiq al-Bihani qu’avant la fermeture de Guantánamo, le détenu pouvait être transféré vers le Yémen si la situation du pays s’améliorait ou vers un pays tiers si une réinstallation dans un tel pays était possible pour lui. Au moment de la fermeture de Guantánamo, la demande du détenu devait être réexaminée pour être transférée vers le Yémen ou un autre centre de détention aux États-Unis.

Pourtant depuis 2010, sa situation n’ a pas changé. Personne n’a été tenu responsable de sa disparition forcée et des actes de tortures et mauvais traitements infligés depuis son arrestation.

Voici seize ans que les premiers prisonniers de Guantánamo sont arrivés dans la prison, sanglés dans des avions comme des marchandises. Durant toutes ces années, le camp de détention a continué de fonctionner sur fond de vide juridique en termes de droits humains et les détentions pour une durée indéterminée n’ont pas pris fin.

Plutôt que de poursuivre les efforts du gouvernement précédent, le président actuel, Donald Trump, a annoncé sa volonté de transférer de nouveaux prisonniers dans cette abominable prison.

Les détentions à Guantánamo sont un affront pour les principes internationaux qui protègent les droits fondamentaux. Le monde doit interpeller les États-Unis au sujet de cet échec lamentable et les inciter à être à la hauteur des normes internationales relatives aux droits fondamentaux qu’ils exigent si souvent d’autrui.

Signe notre pétition pour demander au secrétaire d’État à la défense, Jim Mattis, de cesser les détentions illégales, de garantir justice et réparation pour les victimes de torture en jugeant les responsables et de fermer enfin la prison de Guantánamo.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris