N’oublions pas les 43 étudiants mexicains disparus !

Deux ans déjà que nous sommes sans nouvelle des 43 étudiants mexicains qui ont été emmenés de force par des agents de police.

Le 26 septembre 2014, 80 étudiants mexicains de l’École d’enseignants d’Ayotzinapa voyageaient en bus quand des agents de police ont tiré sur eux alors qu’ils se trouvaient à Iguala, dans l’État de Guerrero. Plusieurs étudiants ont été tués.

Ils avaient organisé ce voyage en bus afin de participer à une manifestation à Mexico pour commémorer le massacre d’étudiants ayant eu lieu le 2 octobre 1968.

43 étudiants qui se trouvaient dans les bus attaqués ont été arrêtés et emmenés par les policiers ce jour-là. Depuis, nous n’avons plus aucune nouvelle de ces étudiants.

Sais-tu où se trouve Ayotzinapa ?

Ayotzinapa est une commune qui se trouve dans l’État de Guerrero dans le sud du Mexique.

L’État de Guerrero est considéré comme l’État le plus marginalisé du Mexique. Au fil des ans, de nombreuses manifestations, organisées de manière pacifique dans cet État du Mexique, pour dénoncer des fraudes ou demander des améliorations de l’éducation, des conditions de vie et sociales, ont été violemment réprimées.

Une véritable enquête approfondie doit être menée

Depuis leur disparition, une enquête est menée par le gouvernement, mais elle n’est pas menée de manière sérieuse et indépendante à cause de la corruption des fonctionnaires, de l’influence des gangs, et du climat d’injustice et d’impunité en général.

Le 1er avril 2016, le Procureur général de la République a annoncé la découverte de plusieurs restes qui appartiendraient aux étudiants disparus d’Ayotzinapa.

Mais un groupe d’experts indépendants nommé par la Commission interaméricaine des droits de l’homme pour enquêter sur place, nie la version officielle qui indique que les étudiants auraient été assassinés puis incinérés dans une décharge près d’Iguala (une ville au Mexique). Ce groupe, dans son rapport d’enquête, dénonce la participation de la police fédérale et de l’armée, des témoignages obtenus sous la torture, des destructions de preuves et des pistes non explorées.

Les familles des victimes et les survivants méritent de connaître la vérité et de recevoir des réparations. Une enquête approfondie doit être menée par le gouvernement sur la disparition de ces 43 étudiants.

Signe notre pétition pour que le gouvernement mexicain adopte des mesures pour empêcher et punir les disparitions forcées dans le pays.


Action menée à Bruxelles le 26 septembre 2016 pour demander justice pour les 43 étudiants d’Ayotzinapa disparus.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris