Agis pour améliorer le sort des migrants et des MENA en Serbie !

Environ 1200 réfugiés et migrants dorment dans des hangars désaffectés du centre de Belgrade en Serbie.
Les conditions constatées par les représentants d’Amnesty International sont inhumaines, avec des températures hivernales atteignant -20°C.

En Serbie, les conditions d’accueil des migrants et des réfugiés sont inhumaines !

Les températures atteignent les -20 degrés, le gel et l’hypothermie auxquels sont confrontés migrants et réfugiés risquent d’entraîner des maladies, ou même la mort. Malgré cela, les autorités serbes ne leur fournissent ni soins, ni habits, ni hébergement. Ils ne bénéficient pas non plus d’une alimentation adéquate, d’eau potable et d’une hygiène correcte.

Les migrants et réfugiés font des feux pour se réchauffer, et se réfugient dans des hangars désaffectés.

JPEG - 126.4 ko
Les migrants font des feux pour se réchauffer

Selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), un quart des personnes s’étant abritées dans ces entrepôts sont des mineurs étrangers non-accompagnés (MENA). Certains de ces enfants venus seuls, sans leurs parents, ni personnes de référence, afin de fuir les atrocités de la guerre dans leur pays ont parfois 11 ans. Ils sont d’autant plus vulnérables qu’ils risquent l’exploitation et d’être victimes de violence. Beaucoup ont déjà passé des mois dans ces entrepôts.

JPEG - 224 ko
Les migrants se réfugient dans des hangars désaffectés

En novembre 2016, le gouvernement a informé les ONG prêtant assistance aux réfugiés et aux migrants que leur aide ne pouvait plus être acceptée en dehors des centres officiels, et que la capacité de ceux-ci ne serait pas accrue.

JPEG - 218.9 ko
En Serbie, les conditions des migrants sont désastreuses !

Comment agir ?

Signe notre pétition en ligne pour demander aux autorités serbes que tous les réfugiés et migrants aient accès aux services élémentaires (logement adéquat, nourriture, installations sanitaires et soins médicaux), que les ONG puissent continuer à fournir une aide, que tous les enfants non accompagnés et les autres personnes fragiles, soient pris en charge, et que toute personne souhaitant demander l’asile soit reçue par la police et dirigée vers un centre d’accueil pour toute la durée de la procédure.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris