Une action autour de l’anniversaire d’Ivanka Trump ? Oui !

Aucun enfant ne devrait être en prison ! À l’occasion de l’anniversaire d’Ivanka Trump le 30 octobre, nous te proposons de prendre part à une action massive pour l’interpeller sur le sort de nombreux enfants migrants détenus aux États-Unis.

Pourquoi cette mobilisation ? Car des enfants sont en prison !

Chaque année, des dizaines de milliers de personnes arrivent aux États-Unis pour demander l’asile, c’est-à-dire une protection. Plutôt que de faire cette demande depuis l’étranger, il la font directement aux États-Unis.
La majorité de ces personnes proviennent du "Triangle du Nord" d’Amérique Centrale : Guatemala, Honduras et Salvador. Mais elles viennent aussi d’Afrique, d’Asie du Sud, du Moyen-Orient etc. Partout où les gens doivent fuir des conflits armés, des violences et persécutions.

Or quand ces personnes arrivent aux États-Unis, elles sont emprisonnées ! Enfants et parents compris. Leur crime ? Fuir des violences et des persécutions et être venues chercher une protection. Si la détention de ces familles n’est pas nouvelle, le phénomène à augmenter sous l’administration de Donald Trump. Le but ? Criminaliser ces personnes et les punir.

Leurs conditions de détention sont difficiles, ce qui complique l’accès à la demande d’asile et crée des traumatismes. Ces personnes ont déjà enduré des violences physiques et psychologiques durant leur fuite. C’est d’autant plus inhumain que des alternatives à la détention existent.

L’article 14 de la Déclaration universelle des droits de l’homme garantie le droit de demander l’asile. La loi des États-Unis garantie que les personnes peuvent venir demander l’asile. Et pourtant, chaque jour, des centaines de familles sont enfermées dans des centres de détention. On est loin de l’image historique de terre d’accueil des États-Unis !

Amnesty International demande à ce que les personnes cherchant l’asile soient traitées avec dignité et que leur demande soit entendue et examinée. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que les personnes qui fuient les violences soient protégées.

Où ? Le centre de détention de Berks, en Pennsylvanie

Le département de sécurité intérieure détient les familles cherchant l’asile dans trois centres de détention en Pennsylvanie et au Texas. Celui de Berks a été ouvert en 2001, c’est la plus ancienne des "prisons pour enfants". Les deux autres datent de 2014. Ces centres peuvent accueuillir plus de 3 000 enfants et parents. Certains enfants sont en prison depuis bientôt deux ans. Le plus jeune a été relaché quand il avait trois ans. Il a appris à marcher et à parler derrière ces barreaux.

Grâce à la campagne d’Amnesty et à son action urgente #TheBerksKids, quatre familles ont été relâchées en août 2017. Mais le combat continue car le gouvernement cherche à remettre ces familles en prison, y compris les enfants de 3 et 5 ans. Et de nouvelles familles continuent à être enfermées pour avoir demandé une protection. Il est temps de libérer tous les enfants de Berks : #TheBerksKids.


Cette photo de Carlos a été prise juste après sa libération de Berks. Il venait d’avoir 5 ans, anniversaire qu’il avait passé derrière les barreaux.

Notre p’tit kit-d’actions : Joyeux anniversaire Ivanka !

Le 30 octobre, c’est l’anniversaire d’Ivanka Trump ! La fille du président des États-Unis a insisté pour que son père s’engage à aider les enfants et leurs mères. Maintenant, nous lui demandons de faire pareil mais pour les enfants et familles détenus dans ces centres.

Nous avons besoin de ton aide !  

Imprime la carte-postale (tu peux choisir la taille) et écris sur les lignes blanches un mot à Ivanka. L’idée est de prendre en photo la carte avec ses deux visuels (recto-verso) et de les publier sur les réseaux sociaux @amnestyusa et @ivankatrump en utilisant le hashtag #TheBerksKids.

Clique sur les images pour les télécharger

Voici des exemples de messages à écrire sur la carte :
  USA, stop separating families : Shut down Berks detention center !
États-Unis : arrêtez de séparer les familles – fermez le centre de détention de Berks !

  Stop emprisoning children in the US, shut down Berks detention center !
Arrêtez d’emprisonnez les enfants aux États-Unis, fermez le centre de détention de Berks !

  Shut down Berls Detention Center !
Fermez le centre de détention de Berks !

  US : Stop criminalizing asylum seekers !
États-Unis : stop à la criminalisation des demandeur-e-s d’asile !

  We demand human rights for families fleeing violence !
Nous demandons les droits humains pour les familles fuyant les violences !

  US : time to shut down detention centers !
États-Unis : il est temps de fermer les centres de détention !

Voilà des idées de posts sur Facebook/Tumblr/Instagram

  « Berks, a family detention center in Pennsylvania being used to jail children and families unfairly, is currently holding at least 60 parents & kids. Many of them are from Central America, where we’ve documented horrific violence. Tell @IvankaTrump to help #TheBerksKids”
Berks, un centre de détention de famille en Pennsylvanie utilisé pour enfermer des enfants et des familles injustement, détient en ce moment 60 parents et enfants. La majorité d’entre eux vienne d’Amérique du Sud et a fui des violences terribles. Demandez à @IvankaTrump d’aider #The BerksKids

  “@Ivanka Trump whether for two weeks or two years, no family should be jailed for seeking safety. Help #TheBerksKids !”
@IvankaTrump : que ce soit pour deux semaines ou deux ans, aucune famille ne devrait être en prison pour chercher une protection. Aide #TheBerksKids !

  “Hey @Ivanka Trump ! No child should grow up in jail. It’s time to free #TheBerksKids.”
Hey @IvankaTrump ! Aucun enfant ne devrait grandir en prison. Il est temps de libérer #TheBerksKids

  «  Parents are facing an impossible choice : stay and risk violence or flee to the U.S. and risk ending up behind »
Des parents sont confrontés à des choix impossibles : rester et risquer d’être agressés/tués ou fuir aux États-Unis, quitte à se retrouver derrière les barreaux avec leurs enfants. Dites à @IvankaTrump d’aider #TheBerksKids

Voilà des idées de tweets pour Twitter :

  @IvankaTrump there are kids sitting in jails simply b/c they fled violence in their home country. Free #TheBerksKids
@IvankaTrump des enfants sont en prison juste pour avoir fui les violences de leurs pays d’origine. Libérez #TheBerksKids

- @IvankaTrump whether for two weeks or two years, no family should be jailed for seeking safety. Help #TheBerksKids !
@IvankaTrump : que ce soit pour deux semaines ou deux ans, aucune famille ne devrait être en prison pour chercher UNE protection. Aide #TheBerksKids !

  “Hey @IvankaTrump ! No child should grow up in jail. It’s time to free #TheBerksKids.”
Hey @IvankaTrump ! Aucun enfant ne devrait grandir en prison. Il est temps de libérer #TheBerksKids

N’oublie pas d’utiliser #TheBerksKids et de taguer @Amnestyusa pour qu’on puisse te trouver et te remercier !

Merci pour ton aide et ta solidarité !

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris