Participe à notre action fête des mères

À l’occasion de la fête des mères, comme tous les ans, nous te proposons une action centrée sur les femmes.
Cette année, tu peux agir en faveur de Su Changlan toujours emprisonnée en Chine pour avoir osé s’exprimer et lutter en faveur des droits des femmes.

Su Changlan, une défenseure des droits des femmes injustement en prison

Su Changlan, défenseure chinoise des droits des femmes et ancienne institutrice, est détenue depuis 2014 en Chine. Elle a été arrêtée après avoir publié des commentaires en ligne en soutien aux manifestants pro-démocratie à Hong Kong et pour avoir milité en faveur des droits des femmes.

Su Changlan a commencé son militantisme social en travaillant avec les femmes rurales en Chine. Ces dernières années, elle a lutté activement pour la défense des droits des femmes et des enfants. Elle a été forcée de démissionner de son poste d’enseignante et a été arrêtée à plusieurs reprises en raison de son militantisme pacifique et de ses prises de position courageuses.

Elle a été condamnée en mars 2017 à une peine de trois ans d’emprisonnement pour « incitation à la subversion du pouvoir de l’État ». Le temps qu’elle a passé en détention (2 ans !) avant son jugement a été intégré à sa peine, et elle devrait en principe être libérée en octobre 2017.

Elle n’a pourtant fait qu’exercer son droit à la liberté d’expression et devrait être libérée immédiatement et sans condition.

Son procès ne s’est pas déroulé de manière équitable et ses conditions de détention sont épouvantables : la taille de sa cellule est d’environ 80 m², mais elle accueille entre 50 et 70 détenues. Elle n’est par ailleurs pas autorisée à recevoir la visite de ses proches, et notamment celle de son fils. Elle n’a pas accès à des soins de santé appropriés et son état de santé s’est dégradé.

Elle a besoin de ton soutien pour garder espoir !

Une action qui a du sens

Notre campagne a un impact. Chaque année, les messages de solidarité recueillis par Amnesty International en faveur de femmes et d’hommes dont les droits humains sont bafoués partout dans le monde leur permettent de garder espoir et sont un signal fort pour les autorités des pays concernés montrant qu’on ne les oublie pas.

Comment ça marche ?

Lors de la fête des mères en Chine, la tradition veut que les enfants offrent des œillets à leur maman. À l’occasion de la fête des mères en mai, colorie ou customise le bouquet d’œillets qui figure sur la carte que l’on met à ta disposition et ajoute un dessin ou quelques mots de soutien pour Su Changlan qui est la maman d’un garçon qu’elle n’est pas autorisée à voir en détention.

Envoie ensuite ta carte à Amnesty International Belgique. L’ensemble des cartes sera rassemblé et envoyé par nos soins en Chine.

Tu peux commander gratuitement des cartes spéciale opération fête des mères pour cette action. Tu peux même en commander plusieurs centaines d’exemplaires si tu veux en faire compléter par un maximum de jeunes autour de toi. Nous mettons également à ta disposition des affiches de Su Changlan si tu prévois par exemple d’organiser un petit stand pour parler de cette action.

Pour commander des cartes de soutien et des affiches de Su Changlan pour cette action

Rejoins un de nos groupes-jeunes actifs !

...

Je m’inscris